Lundi 30 mars 2020 | Dernière mise à jour 05:15

Budget 2016 L'appui aux paysans ne passe pas aux Etats

Le soutien accru à l'agriculture n'a pas trouvé grâce au Conseil des Etats. Ce que regrette Olivier Français, qui ne perd pas espoir.

Olivier Français ne perd pas espoir d'augmenter contributions à l'exportation de produits agricoles transformés

Olivier Français ne perd pas espoir d'augmenter contributions à l'exportation de produits agricoles transformés Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Olivier Français (PLR/VD) étrenne son costume de sénateur. Avec quelques adaptations à la clé. «C'est beaucoup de concentration, d'apprentissage de la langue, de l'écoute. De l'interprétation aussi, c'est très subtil», a-t-il précisé mardi. Et son baptême du feu se déroule au Conseil des États sous le signe du budget 2016, avec des propositions individuelles sur le tourisme et l'agriculture, des sujets économiquement sensibles pour son canton. «Ces propositions remettent un peu à niveau le budget pour les agriculteurs, en particulier pour l'aide aux paiements directs et pour les produits transformés», a précisé le nouveau conseiller aux États.

Le déficit ne doit pas empêcher les appuis

La Chambre des Cantons a toutefois rejeté les 26,7 millions supplémentaires pour les contributions à l'exportation de produits agricoles transformés mais ce n'est que partie remise, selon Olivier Français. «Nous avons perdu mais cela va revenir. C'est un vote stratégique.» Il rappelle qu'il s'est fait à plusieurs reprises l'avocat des milieux agricoles. Et parmi les sujets traités mardi matin à la Chambre des cantons figurait le prix du lait.

«C'est un appui que nous devons donner compte tenu du franc fort, ce que ce soit sur le prix du lait ou des produits transformés.» Le déficit annoncé de la Confédération pour 2016 ne doit pas empêcher le soutien aux milieux agricoles, estime-t-il. «Nous nous trouvons encore dans le quota du frein à l'endettement. On a le droit d'avoir un léger déficit, sans excès, et il faut conserver cette ligne.»

Le poste de l'agriculture au sein du budget 2016 sera au coeur des débats jeudi au Conseil national. Sa commission des finances propose en effet de gonfler le soutien aux paysans et de nombreux amendements ont été déposés.

Pour une politique régionale

Mais dans le tourisme, Olivier Français estime que ce secteur relève davantage des compétences cantonales. «L'appui hôtelier, dans les projets de rénovation et du redimensionnement, doit essentiellement provenir du milieu cantonal. Il faut viser juste: ce sont nos lits froids qu'il faut occuper de façon plus intelligente.»

A ses yeux, seule une politique régionale forte y parviendra. «C'est ce qu'a fait le canton de Vaud avec son appui pour les Alpes vaudoises, sans négliger pour autant la Vallée de Joux, dont le tourisme va plus ou moins bien selon les températures».

Il rappelle que le canton a su faire preuve d'intelligence avec son projet Alpes 2020. «Il n'a pas réclamé d'aide fédérale et il n'y pas de raisons pour nous à Berne que nous distribuions de l'argent qui n'est pas demandé.»

Créé: 01.12.2015, 16h34

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.