Vendredi 19 juillet 2019 | Dernière mise à jour 08:10

Fribourg Après des bras, un fumeur de pipe sur herbe

L'artiste Saype a oeuvré à Estavayer-le-Lac, dans le cadre du festival Artichoke.

Image: VD

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Après avoir peint des bras entrelacés à Paris au pied de Tour Eiffel, l'artiste franco-suisse Saype, alias Guillaume Legros, a peint un fumeur de pipe à Estavayer-le-Lac (FR), dans le cadre du festival en plein air Artichoke.

Tandis que les sprayeurs revisitent des façades sur des échafaudages, Saype intervient à travers champs avec une peinture biodégradable. L'oeuvre intitulée «Une Histoire de Point de Vue» est visible depuis la Place St-Claude.

Au Champ-de-Mars, à Paris, l'artiste de land art avait peint une fresque sur herbe de 15'000 m2. À Porrentruy, le musée de l'art optique Popa vient de lui consacrer une exposition.

Infirmier de formation, originaire de Belfort (F) et établi à Moutier (BE) puis à Bulle (FR), Saype parcourra le monde pendant trois ans pour poursuivre sa fresque «Beyond Walls» («Au-delà des murs») en hommage aux secours en mer des immigrés.

Créé: 02.07.2019, 19h17

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.