Dimanche 31 mai 2020 | Dernière mise à jour 02:44

Sécheresse L'armée vole au secours des vaches vaudoises

Le canton fait appel aux soldats pour abreuver les 20 000 têtes de bétail qui sont dans les pâturages du jura.

Des mesures sont prises afin d'éviter que les agriculteurs ne redescendent leur bétail en plaine.

Des mesures sont prises afin d'éviter que les agriculteurs ne redescendent leur bétail en plaine. Image: Olivier Vogelsang

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les agriculteurs du Jura vaudois ont besoin de 6400 m3 d'eau la semaine prochaine pour abreuver le bétail dans les alpages. C'est 300 m3 de plus que durant les 10 jours de la canicule de 2003. Pour répondre à leur attente, le canton a décidé de prendre des mesures urgents et de faire appel à l'armée. Le département fédéral d'Ueli Maurer a vite donné son feu vert. Un bataillon va venir mettre en place aux deux extrémités du lac de Joux des sortes de station-services pour agriculteurs. Ceux-ci pourront dès lundi venir s'y approvisionner gratuitement. En outre, trois hélicoptères Puma de l'armée viendront pomper l'eau du lac pour la répartir dans six bassins disséminés dans le Jura.

Restrictions de pompage

Ces mesures, valables 16 jours et reconductibles si la sécheresse se poursuit, les premières du genre en Suisse cette année, ont été prises afin d'éviter que les agriculteurs ne redescendent leur bétail en plaine. Ce qui aurait comme effet de puiser dans le réseau d'eau de plaine, sachant qu'une vache boit 150 litres d'eau par jour. L'idée est d'éviter une possible restriction d'eau générale, notamment pour l'arrosage des jardins des particuliers. Reste que le caLeston a activé hier l'interdiction de pompage agricole dans les rivières, leur niveau étant au plus bas et leur température élevée, mettant les poissons en danger. En revanche, l'autorisation d'arrosage du vignoble, sous réserve d'une autorisation communale, est, elle, généralisée.

Feux interdits

Si les feux de forêt étaient interdits depuis le 8 juillet, depuis hier les particuliers n'ont plus le droit d'en faire sur tout le territoire. Cela comprend donc même les grillades au bord du lac. Et tout feu d'artifice est également prohibé. Pour l'instant, le spectacle pyrotechnique du Paléo ou les feux du 1er août ne sont pas concernés, mais cela pourrait le devenir si la sécheresse perdure.

Créé: 17.07.2015, 16h36

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.