Lundi 25 mai 2020 | Dernière mise à jour 05:19

Controverse Des armes suisses sont en vente au Yémen

Des fusils d'assaut made in Switzerland se vendraient au marché noir à Sanaa, selon l'institut australien ARES.

Ce sont des fusils SG 552 de ce type qui se retrouveraient sur le marché noir au Yémen.

Ce sont des fusils SG 552 de ce type qui se retrouveraient sur le marché noir au Yémen. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La question des exportations d'armes suisses dans des zones de conflit continuent de faire des vagues. Alors que Johann Schneider-Ammann a confié ce mercredi à la Tribune de Genève et 24 Heures qu'il allait proposer au Conseil fédéral «d'attendre avant d'agir» sur la libéralisation de l'ordonnance sur le matériel de guerre, La Liberté révèle que des fusils d'assaut made in Switzerland se vendraient au marché noir à Sanaa, la capitale du Yémen. Le journal dévoile en effet ce mercredi les conclusions d'une enquête de l’institut australien ARES (Armament Research Services). Selon cet organisme, on y trouverait des fusils de type SG 552-2, soit des armes produites par Swiss Arms AG à Neuhausen (SH), ex-SIG.

L'ARES prépare en outre des rapports prouvant que de l’armement suisse est écoulé sur le marché noir yéménite.

L'institut, qui offre ses conseils à plusieurs gouvernements et ONG, indique en outre avait rédigé d'autres rapports sur la présence d'armes helvétiques en Libye, en Irak et en Syrie, selon le quotidien fribourgeois.

Une photo dimanche déjà

Pour rappel, le SonntagsBlick avait publié dimanche une photo sur laquelle des soldats saoudiens présumés posent après avoir mené l'assaut avec des fusils made in Switzerland. Le cliché aurait été pris fin 2017 dans la province de Jizan. Dans cette zone frontalière entre l'Arabie saoudite et le Yémen, l'armée saoudienne se bat contre les rebelles Houthis. Les armes étaient déjà des fusils d'assaut de type 552 fabriqués par Swiss Arms. Ce fusil est une version spéciale du fusil d'assaut 90, qui équipe également les soldats suisses.

Selon le SonntagsBlick, les armes semblaient provenir d'une livraison approuvée par le gouvernement. En 2006, le Secrétariat d'Etat à l'économie (SECO) avait donné le feu vert à la vente de 106 fusils d'assaut de type 552 à la marine saoudienne. La société Swiss Arms a de son côté déclaré avoir livré des fusils d'assaut à l'Arabie saoudite, dans le respect des lois.

Créé: 31.10.2018, 12h05

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.