Lundi 16 décembre 2019 | Dernière mise à jour 13:05

Fête À l'Assomption, la Vierge Marie est aspirée dans le Ciel catholique

A la mi-août, les cantons catholiques ont congé pour fêter la mère de Jésus. Mais que célèbrent-ils au juste ? Et pourquoi les protestants doivent-ils travailler ?

L'iconographie de l'Assomption est riche, et souvent kitsch, depuis des siècles. Elle a tendance à présenter la Vierge Marie par dessus les nuages et dans la lumière divine.

L'iconographie de l'Assomption est riche, et souvent kitsch, depuis des siècles. Elle a tendance à présenter la Vierge Marie par dessus les nuages et dans la lumière divine. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Aujourd'hui, les chrétiens catholiques et orthodoxes de Suisse et d'ailleurs fêtent Marie, mère de Jésus de Nazareth, appelée aussi Marie de Nazareth, Sainte Vierge, Vierge Marie, Notre Dame, Mère de Dieu ou encore Reine du Ciel. L'histoire n'a pas retenu quand, ou à quel âge, elle est décédée au début de notre ère, mais elle a trouvé directement sa place au Ciel. C'est le sens de la fête de l'Assomption.

Pie XII consacre l'Assomption

La date du 15 août remonterait au jour de la consécration à Jérusalem de la première église qui lui a été dédiée au Ve siècle. A partir du siècle suivant, cette date est souvent citée comme la fête de Marie. Mais il faut attendre 1950 pour que le pape Pie XII déclare l'Assomption comme un «dogme de foi divinement révélé par Dieu». Marie a été préservée du péché originel et rien n'obligeait dès lors son enveloppe charnelle à attendre la résurrection des corps à la fin des temps...

Divergences avec les protestants

Dans les Églises catholique et orthodoxe, Marie est l'objet d'un culte supérieur au culte rendu aux saints et aux anges. Il est appelé le culte d'hyperdulie. C'est un des points de divergence notoire avec le protestantisme et les Églises réformées, qui ne reconnaissent pas la virginité de la mère de Jésus et encore moins le culte de son Assomption. Du coup, les protestants travaillent ce jour-là...

«Endormissement dans la mort»

Pour les orthodoxes, le 15 août est la date de la Dormition de la Mère de Dieu, ou tout simplement la Dormition, autrement dit son «endormissement» dans la mort. Dans le catholicisme actuel, le terme dormition exprime uniquement la croyance selon laquelle la Vierge est morte sans souffrir. On fête dès lors, selon la terminologie, «l'entrée triomphante de l'âme auguste de la Très Sainte Vierge dans le Ciel, l'assomption de son corps et son couronnement.»

Assomption ou Ascension?

Dans les fêtes chrétiennes, il ne faut pas confondre l’Assomption et l’Ascension. Avec l’Assomption c’est Dieu qui attire au Ciel la Vierge Marie pour qu’elle soit auprès de lui. Pour l'Ascension, au printemps, fêtée aussi par les protestants, c'est son fils, Jésus qui rencontre une dernière fois ses disciples, quarante jours après sa résurrection à Pâques. Il monte alors au Ciel par ses propres forces.

Créé: 15.08.2019, 13h28

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.