Vendredi 15 novembre 2019 | Dernière mise à jour 10:16

Suisse Assurance maladie: initiative pour la libéraliser

Un texte a été lancé pour permettre aux assurés de choisir librement le type et l'étendue de leur assurance maladie ou accident.

Les initiants présenteront leur texte mercredi aux médias dans le canton de Zoug.

Les initiants présenteront leur texte mercredi aux médias dans le canton de Zoug. Image: Keystone

Comparatif de prix

Avec notre service de comparaison, vous trouverez l'assurance maladie appropriée.
comparer maintenant

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les assurances maladie et accidents pourraient être libéralisées. Une initiative a été lancée pour laisser plus de choix aux assurés. Les initiants ont jusqu'au 2 janvier 2021 pour récolter les 100'000 signatures nécessaires. Le délai a été publié mardi dans la «Feuille fédérale».

L'initiative populaire «Oui à plus de codécision de la population dans l'assurance maladie et l'assurance accidents» propose de remplacer la disposition constitutionnelle qui précise que la Confédération peut déclarer l'assurance maladie et l'assurance accidents obligatoires, de manière générale ou pour certaines catégories de personnes.

Les initiants, qui présenteront leur texte mercredi aux médias dans le canton de Zoug, souhaitent que la Confédération accepte différents modèles d'assurance qui correspondent aux différents besoins de la population. Tout être humain aurait le droit de décider librement du type et de l'étendue de l'assurance.

Dans le comité d'initiative, on retrouve notamment la conseillère national Yvette Estermann (UDC/LU). En mars, cette dernière avait plaidé dans la presse pour l'option d'une assurance maladie avec moins de prestations afin d'endiguer la hausse des coûts. Cette assurance ne financerait que les maladies graves telles que les crises cardiaques, les accidents vasculaires cérébraux ou les embolies pulmonaires. (ats/nxp)

Créé: 02.07.2019, 09h15

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.