Jeudi 14 décembre 2017 | Dernière mise à jour 15:36

SAIGNELÉGIER (JU) L’atout charme du franches-montagnes

Pour la première fois, le Marché-Concours a couronné une Miss Semaine du cheval désignée par un jury formé de neuf députés jurassiens. Rencontre.

Lauréate du concours, la Fribourgeoise Tanja Spring (ici avec son cheval «Nemo») voue une véritable passion pour le franches-montagnes.

Lauréate du concours, la Fribourgeoise Tanja Spring (ici avec son cheval «Nemo») voue une véritable passion pour le franches-montagnes. Image: Laurent Crottet

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Élue mercredi, la première Miss Semaine du cheval a été intronisée hier soir à Saignelégier (JU), en marge du Marché-Concours. Tanja Spring (24 ans), la lauréate fribourgeoise, accepte volontiers le raccourci de Miss Cheval: ce qui compte à ses yeux, c’est la promotion de l’animal: «Le franches-montagnes, c’est la race que j’aime, avec son caractère bien trempé.»

Les candidates étaient 19 à défiler dans la halle du Marché-Concours. Un passage à cheval précédait celui, plus stressant, en tenue de soirée devant 800 personnes, le temps de remettre les bêtes à l’écurie, de changer de tenue et de se recoiffer. À chaque concurrente sa passion et son thème: la chasse pour Cynthia, la monte américaine pour Tyffany, les chars romains pour Charline. Ce qui a séduit chez Tanja? «Sa beauté, son franc-parler et… son accent suisse alémanique, mais surtout son attitude sur le cheval», souffle un membre du jury.

Tanja Spring montait en amazone dans le costume d’apparat du haras d’Avenches (VD), où elle travaille: veste et chapeau parisiens et robe sur mesure. Sa monture, «Nemo», est un franches-montagnes de 4 ans, élevé à la ferme familiale. Le lendemain de son titre, l’écuyère célibataire de Jeuss (FR) était fidèle à son poste, au haras fédéral. «Mes collègues m’ont encouragée à participer», rougit-elle. Logique: à Avenches, c’est elle qui assure les présentations.

Habituée des concours nationaux, en saut comme en dressage, la Fribourgeoise était de retour jeudi soir à Saignelégier pour le Derby Knock, une course en duo mêlant monte et attelage. «Avec un étalon, il faut se montrer strict, avec une ligne claire», rapporte l’écuyère. Son sentiment: «Je crois en l’avenir du franches-montagnes; ce n’est plus un lourd animal de trait, mais un cheval de loisirs et de concours élégant et sportif.» Quant à sa passion, elle remonte à l’enfance: si elle a fait un apprentissage de pâtissière-confiseuse, c’est uniquement dans l’attente d’avoir 18 ans et de pouvoir entrer au haras d’Avenches.

Avec ses dauphines Émilie Fleury (642 points), Éloïse Gay (637 points) et Virginie Kernen (632 points), Tanja Spring (651 points) participera demain au grand cortège. Selon les organisateurs, la jeune femme est la première mais peut-être aussi la dernière Miss Semaine du cheval. Quoi qu’il en soit, la lauréate risque fort d’être mobilisée l’an prochain: l’invité d’honneur de la manifestation équestre sera le canton de Fribourg. (Le Matin)

Créé: 12.08.2017, 09h01


Sondage

A quelle fréquence jouez-vous à l'EuroMillions ou au Swiss Loto?





Publicité

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.