Vendredi 19 octobre 2018 | Dernière mise à jour 16:15

Politique Attention citoyens, on va vers un embouteillage de votations

Six objets vont mobiliser les Suisses les 23 septembre et 25 novembre prochains. La confusion guette avec des campagnes qui se chevauchent. Autant s'y préparer à l'avance pour ne pas se tromper de dates.

En mars dernier, le paysan Armin Capaul, est venu lui-même assister aux débats à Berne concernant les cornes de vache. Johann Schneider-Ammann ne s'est pas rallié à sa cause, qui sera tranchée par le peuple le 25 novembre.

En mars dernier, le paysan Armin Capaul, est venu lui-même assister aux débats à Berne concernant les cornes de vache. Johann Schneider-Ammann ne s'est pas rallié à sa cause, qui sera tranchée par le peuple le 25 novembre. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Deux dates rapprochées et six votations. La rentrée s'annonce chargée en campagnes politiques. Les opposants à l'initiative «pour l'autodétermination » de l'UDC ont déjà lancé la leur, mais le texte passera devant le peuple le 25 novembre seulement. En même temps, les citoyen(e)s trancheront deux objets à fort potentiel émotionnel: les vaches à cornes et la surveillance des assurés.

Auparavant, le 23 septembre, le menu est un peu moins «sexy» avec deux initiatives autour de nos assiettes: la première «pour des aliments équitables», la seconde «pour la souveraineté alimentaire». Enfin, le peuple devra se prononcer sur le soutien fédéral à la petite reine.

Le 23 septembre

1. Des aliments en toute bonne conscience

L’initiative pour des aliments équitables lancées par les Verts et soutenues par la gauche et de nombreuses organisations à buts écologiques, vise à promouvoir les denrées alimentaires produites dans le respect de l’environnement, des animaux et dans des conditions de production équitables. Au Parlement, elle a été refusée.

2. Un retour à la petite ferme dans la prairie

L'initiative pour la souveraineté alimentaire vise à soutenir la petite paysannerie et à réorienter la production suisse. Elle a été déposée un comité d’initiative soutenu par le syndicat agricole Uniterre. Ses auteurs défendent une agriculture durable, diversifiée et n’ayant pas recours au génie génétique. La Confédération doit veiller à ce que les producteurs bénéficient de prix équitables. Au Parlement, elle a été refusée.

3. Le vélo reconnu par la Constitution

En réponse à «l'initiative vélo», qui a été retirée, le Conseil fédéral et le Parlement ont concocté un contre-projet qui prévoit de soutenir les voies cyclables au même titre que les chemins et sentiers pédestres. Leur planification, leur construction et leur entretien resteront du ressort des cantons et des communes. La Confédération apportera un soutien à titre subsidiaire. Le Parlement l'a accepté.

Le 25 novembre

1. Les vaches, oui mais avec des cornes

L'initiative pour les vaches à cornes ou pour la dignité des animaux de rentes a été lancée en Suisse alémanique par un paysan bernois, Armin Capa. Son texte vise à favoriser financièrement les éleveurs qui conservent les cornes de leurs vaches. Le Parlement l'a rejetée, mais non sans débattre intensément.

2. Le droit national d'abord

C'est la votation la plus sensible de l'automne du point de vue politique et aussi la plus compliquée. L'initiative pour l'autodétermination lancée par l'UDC en 2014 demande à ce que la Suisse établisse la primauté du droit national sur le droit international. L'UDC vise en particulier les jugements de la Cour européenne des droits de l'homme. Le Parlement l'a rejetée.

3. Des traceurs GPS pour les assurés

En 2016, justement, la Cour européenne des droits de l’homme avait donné tort à la Suisse. Elle avait constaté qu'elle ne disposait pas de bases légales pour une surveillance des assurés par les assureurs. Dès lors le Parlement s'est plié en quatre pour créer une base légale qui prévoit une surveillance visuelle ou sonore, mais aussi le recours à des traceurs GPS (avec l'aval d'un juge) ou des drones. Un référendum citoyen lancé en Suisse alémanique a abouti. (Le Matin)

Créé: 07.08.2018, 06h49

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.