Samedi 6 juin 2020 | Dernière mise à jour 20:37

Tessin Attilio Bignasca, de la Lega, est décédé

Dimanche, on a appris qu'un membre de la Lega a perdu la vie des suites d'une longue maladie.

Attilio Bignasca était âgé de 77 ans.

Attilio Bignasca était âgé de 77 ans. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le politicien tessinois de la Lega Attilio Bignasca, 77 ans, est décédé après une longue maladie, a annoncé dimanche l'organe officiel du parti, le journal dominical «Il Mattino della domenica», sur son portail internet. Il avait représenté la Lega au Conseil national de 2003 à 2009.

Cet entrepreneur et frère du fondateur de Lega Giuliano Bignasca, disparu en 2013, avait été élu au Grand Conseil tessinois en 1991 où il a siégé sans interruption jusqu'en 2016. Il s'est représenté aux dernière élections cantonales de 2019 et a été brillamment réélu au parlement cantonal.

Condoléances sur les réseaux sociaux

Cependant à cause de la grave maladie qui l'a emporté dimanche, Attilio Bignasca n'a jamais siégé au Grand Conseil tessinois depuis sa réélection: il avait définitivement renoncé à son mandat en décembre dernier.

Son décès a été annoncé par plusieurs médias tessinois et plusieurs politiciens tessinois dont le conseiller d'Etat Norman Gobbi, lui aussi membre de la Lega. Tous ont exprimé leurs condoléances sur les réseaux sociaux.

(ats/nxp)

Créé: 29.03.2020, 13h14

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.