Jeudi 22 août 2019 | Dernière mise à jour 17:29

Tessin Au tribunal pour avoir amputé 2 seins par erreur

Le Tribunal pénal de Lugano (TI) juge le cas d'un médecin condamné en première instance pour faute grave.

C'est dans cette clinique que l'erreur médicale s'est produite.

C'est dans cette clinique que l'erreur médicale s'est produite. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un médecin comparaît depuis mardi devant le Tribunal pénal de Lugano. En 2014, il a amputé par erreur les deux seins d'une patiente. A l'ouverture de procès, la défense a demandé un ajournement, en vain.

Le chirurgien est accusé de lésions corporelles graves par négligence et de falsification de documents. Contrairement à ses obligations, il ne s'était pas assuré avant l'opération de quelle patiente se trouvait sur la table et avait supposé qu'il s'agissait d'un autre cas.

Il l'avait alors amputée des deux seins alors qu'il aurait dû l'opérer pour une petite tumeur à un mamelon. De plus, il a tenté de justifier ultérieurement l'intervention dans le procès-verbal de l'opération.

Cas médiatisé

Le praticien avait tout d'abord été condamné par ordonnance pénale à 120 jours-amendes et une amende de 3000 francs. Il a contesté cette décision, raison pour laquelle il se trouve devant la justice maintenant.

A l'ouverture du procès, la défense a demandé un ajournement arguant que le droit de défense a été sérieusement entravé. Considérant cette demande infondée, le tribunal l'a rejetée.

Le cas a déjà connu un fort retentissement médiatique, notamment parce que des journalistes qui en avaient parlé ont été attaqués en justice pour diffamation et concurrence déloyale par la clinique dans laquelle travaillait le médecin. Ils ont été acquittés début mai en deuxième instance. (ats/nxp)

Créé: 12.06.2018, 12h52

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.