Jeudi 9 juillet 2020 | Dernière mise à jour 23:34

Bienne Non, les aveugles ne sont pas dirigés dans les commerces!

Le marquage tactilo-visuel prévu de part et d’autre de la gare de Bienne a commencé. Stupeur: un lignage dirige les malvoyants dans un magasin de tabac! Explication.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Face au marquage réalisé depuis deux jours, de part et d’autre de la gare de Bienne, des passants croient naïvement que des canalisations seront changées, surtout quand le lignage pointillé recouvre des regards sur le trottoir. Que nenni: c’est pour les aveugles que l’entreprise mandatée par le Département de l’urbanisme a tracé un pré-marquage qui doit être validé la semaine prochaine par une commission.

Après l’échec de la votation pour une place de la Gare sans voiture, la section régionale de la Fédération suisse des aveugles et malvoyants (FSA) a dû revoir sa copie. «Le marquage d’aujourd’hui est précédé d’une longue histoire», soupire Esther Weber, présidente de la section Bienne/Jura bernois de la FSA. Un crédit de 70'000 francs a finalement été approuvé par le Conseil municipal pour des marquages tactilo-visuels à la place de la Gare et à la place Robert-Walser.

La surprise? En suivant les lignes prévues, elles aboutissent l’une dans un magasin de tabac, l’autre dans un salon de coiffure. Et une troisième devant un bancomat. Ce mercredi après-midi, une double ligne a été tracée jusqu’à l’entrée de La Poste... mais l’intention première est de desservir tous les arrêts de bus.

«Non, les aveugles ne sont pas dirigés dans les commerces!», s’exclame la malvoyante qui a conduit ce projet, Esther Garo. Alors, pourquoi le lignage perpendiculaire dirige-t-il les détenteurs d’une canne blanche ici dans un magasin de tabac et là dans un salon de coiffure? «Cette ligne signale le début du marquage, quand on se dirige vers la gare: sans elle, on risque de rater l’entrée du marquage», explique cette malvoyante.

Dans l’autre sens, en sortant de la gare, la fin du marquage ne renvoit pas les malvoyants dans les commerces, mais sur le mur des immeubles ou la bordure du trottoir qui guideront leurs pas.

Une ligne de guidage comme il en existe déjà dans toute la gare ira jusqu’à La Poste. Mais pas question de favoriser un commerce ou un bancomat plutôt qu’un autre. Seule exception: une voie possible en direction du centre Coop qui réunit plusieurs enseignes à l’arrière de la gare, sous prétexte que les malvoyants y disposent d’une bonne assistance.

«Ce type de marquages sert d’aide à l’orientation dans le domaine public pour les personnes aveugles et malvoyantes, afin d’améliorer leur sécurité et leur degré d’autonomie», ont indiqué les autorités, pour justifier la poursuite du marquage réalisé par les CFF.

Créé: 06.09.2018, 07h30

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.