Dimanche 18 août 2019 | Dernière mise à jour 13:30

Fribourg Avez-vous vu cet homme?

Un sexagénaire domicilié à Fribourg fait l'objet d'un avis de disparition. Il circule avec un VTT.

Il n'est pas dans les habitudes de Martins R. de ne pas donner de ses nouvelles.

Il n'est pas dans les habitudes de Martins R. de ne pas donner de ses nouvelles. Image: Police fribourgeoise

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La police fribourgeoise est à la recherche de Martin R. qui n'a plus donné de nouvelles depuis 13 juillet 2019. L'homme est domicilié à Fribourg, route de Marly et répond au signalement ci-après:

Martin R., né le 24.12.1953

Signalement: homme, 65 ans, 170 cm, corpulence mince, cheveux blancs touffus, yeux bruns, barbe blanche. Il est généralement vêtu de vieux habits, éventuellement porteur d’une veste polaire vert foncé et d’un vieux sac à dos militaire vert kaki. Il s’exprime en allemand et en français.

Il circule avec un VTT de marque Mongoose de couleur rouge bordeaux et pourrait se rendre dans les cantons de Berne et du Valais.

Sa famille est sans nouvelle de lui depuis cette date et il n’est pas dans ses habitudes de ne pas en donner.

Appel à témoins: tout renseignement concernant la personne disparue est à communiquer à la Police cantonale Fribourg au 026 304 17 17 ou au poste de police le plus proche.

Créé: 20.07.2019, 19h00

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.