Dimanche 19 mai 2019 | Dernière mise à jour 08:00

Insolite Avez-vous vu ce randonneur et son taurillon?

Depuis le début de la semaine, un jeune marcheur a été aperçu aux côtés d’un bovidé le long des routes vaudoises.

Le jeune promeneur s’est-il lancé un défi?

Le jeune promeneur s’est-il lancé un défi?

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le temps frisquet de cette semaine n’a manifestement pas découragé un jeune randonneur de parcourir le canton de Vaud, sac à dos et… vache en laisse.

«Ma fille les a vus à Orbe il y a trois à quatre jours», témoigne Bertrand Pittet, municipal en charge des Domaines dans le village d’Etagnières. Le bovidé a été aperçu hier vers 19h, licol au museau, devant la boulangerie de ce village du Gros-de-Vaud situé à 7 km de Lausanne, près d’Echallens. Lui-même agriculteur, l'élu Bertrand Pittet est formel: l'animal n’est pas issu de son élevage: «Mais ça doit être un petit taureau, de six à douze mois».

Le jeune promeneur s’est-il lancé un défi? A l’heure qu’il est, les deux marcheurs ont peut-être déjà quitté le Gros-de-Vaud pour la Côte vaudoise, la Riviera ou la Broye…

Son témoignage nous intéresse; merci de lui transmettre ce numéro de téléphone si vous croisez sa route: 021 / 349.48.54 (Le Matin)

Créé: 27.05.2016, 12h19

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters