Jeudi 27 juin 2019 | Dernière mise à jour 06:48

Radio La bande FM disparaîtra en 2024

Berne a décidé de laisser un peu plus de temps aux radios pour se préparer à diffuser leurs programmes complètement en numérique.

Dès 2020, le DAB  sera le principal canal de diffusion. La FM sera progressivement abandonnée.

Dès 2020, le DAB sera le principal canal de diffusion. La FM sera progressivement abandonnée. Image: DR/Photo d'illustration

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La bande FM va disparaître à l'horizon 2024. Les radios ne diffuseront alors plus qu'en mode numérique DAB . Les concessions actuelles sont prolongées jusqu'à cette date. Le Conseil fédéral a adopté mercredi une révision d'ordonnance en ce sens.

Le DAB s'est déjà bien implanté en Suisse. Sur 57 programmes de la SSR et des radios privées diffusés en FM, 56 peuvent déjà être écoutés également en numérique. S'y ajoutent près de 70 programmes complémentaires ou musicaux lancés spécialement pour une diffusion en DAB ou transmis initialement sur l'internet.

Le nombre des programmes devrait encore augmenter. Des demandes de dessertes numériques DAB supplémentaires existent dans les trois régions linguistiques. Au printemps 2017, la consommation de la radio par DAB et Internet atteignait 57%.

Tout numérique

La révision d'ordonnance vise à faciliter le passage au tout numérique. Dès 2020, le DAB sera le principal canal de diffusion. La FM sera progressivement abandonnée. Les diffuseurs de programmes radio chargés d'un mandat de service public obtiennent dès 2020 une diffusion garantie sur la plateforme numérique.

Les diffuseurs qui renoncent à leur concession de diffusion perdent leur droit. Pour être pleinement associés aux plans de migration de la branche, ils doivent continuer d'exploiter leurs fréquences FM jusqu'à la migration complète sur DAB .

Desserte

Le Conseil fédéral renonce à toucher aux zones de desserte pour le moment. En raison de la numérisation et du remplacement annoncé à moyen terme de la loi sur la radio-télévision par une loi sur les médias électroniques, les radios et télévisions titulaires d'une concession souhaitent des conditions cadre stables pour leur activité.

Les concessions doivent pouvoir être prolongées jusqu'au 31 décembre 2024. Le passage au numérique sera alors terminé et les contours du futur paysage des médias électroniques devraient être définis plus clairement.

Si des titulaires d'une concession de diffusion avec mandat de prestations sans quote-part de la redevance renoncent à leur concession avant son échéance, plus aucune concession de diffusion correspondante ne sera octroyée dans la zone de desserte concernée. (ats/nxp)

Créé: 25.10.2017, 11h39


Sondage

La vague de chaleur à 40° qui s'annonce cette semaine sur la Suisse vous inquiète-t-elle?



Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.