Dimanche 19 novembre 2017 | Dernière mise à jour 20:23

Meurtre au Dolder Le banquier tue une escort-girl par peur du rejet

On en sait désormais plus sur les raisons qui ont poussé un riche Suisse à tuer une jeune prostituée polonaise dans un palace zurichois en 2014.

Le célèbre palace zurichois Dolder avait été le théâtre d'un crime digne d'un roman en septembre 2014.

Le célèbre palace zurichois Dolder avait été le théâtre d'un crime digne d'un roman en septembre 2014. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

L'affaire avait défrayé la chronique en septembre 2014: ce mois-là, la police découvrait le cadavre d'une escort-girl polonaise de 25 ans au domicile d'un Suisse dans une commune de la côte dorée zurichoise. L'homme, un banquier âgé de 52 ans aujourd'hui, avait tué l'escort-girl dans un célèbre palace zurichois, le Dolder Grand, avant d'emmener le cadavre chez lui et de l'entreposer pendant 9 jours. A l'époque, on ne savait pas quel était le mobile du crime. On connait désormais les motivations du meurtrier.

En effet, le Ministère public a rendu public l'acte d'accusation. Robert S. avait une peur panique de l'abandon. Il s'était rendu compte que la jeune femme ne voulait pas nouer de relations avec lui et n'acceptait de le rencontrer que contre de l'argent, explique le Blick lundi. Il espérait qu'en tuant l'escort-girl, il ne souffrirait pas de l'abandon.

Le banquier a donc préféré tuer la jeune Polonaise. Il l'a ainsi d'abord droguée, puis battue et étranglée. Avant de cacher le cadavre dans la valise à roulettes de sa compagne. Une valise de 54cm sur 72cm, qu'il aurait choisie à dessein pour qu'elle puisse rentrer dans l'armoire à vins climatisée de sa cave, selon l'acte d'accusation que rapporte le Blick. Selon la justice, il s'agirait donc d'un assassinat.

A noter que l'avocat de Robert S. va plaider lui lors du procès un meurtre ou un homicide involontaire.

(nxp)

Créé: 19.06.2017, 10h02


Sondage

Faut-il lever l’interdiction d’adopter faite aux homosexuels?




Publicité

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.