Lundi 25 mai 2020 | Dernière mise à jour 14:17

Canton de Berne Barrage du Grimsel: pas de subvention fédérale

Une demande portant sur une contribution de 22,6 millions de francs avait été déposée en 2018 devant l'Office fédéral de l'énergie (OFEN).

Le barrage de Spitallamm au lac Grimsel dans le canton de Berne (octobre 2005).

Le barrage de Spitallamm au lac Grimsel dans le canton de Berne (octobre 2005). Image: Archive /Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les Forces motrices de l'Oberhasli ne recevront pas de contribution à l'investissement de la Confédération pour la rénovation du barrage du Spitallamm au Grimsel (BE). Le Tribunal administratif fédéral a rejeté un recours de l'exploitant contre le refus de l'Office fédéral de l'énergie.

Les Forces motrices de l'Oberhasli (KWO) avaient déposé en 2018 une demande portant sur une contribution de 22,6 millions de francs devant l'Office fédéral de l'énergie (OFEN). Elles se fondaient sur la loi sur l'énergie qui permet de soutenir les énergies renouvelables, en particulier lorsqu'il s'agit d'infrastructures indigènes.

Mais l'OFEN et l'exploitant divergent sur la méthode de calcul qui doit être appliquée en l'espèce. En effet, les installations des KWO dans la vallée supérieure de l'Aar comptent 13 centrales hydro-électriques, alimentées par 8 lacs artificiels.

Barrage fissuré

Dans un arrêt diffusé lundi, le Tribunal administratif fédéral estime qu'il convient de prendre en compte non seulement les recettes des centrales alimentées directement par le lac du Grimsel mais aussi celles des installations situées aux paliers inférieurs. Cette méthode n'est pas sans conséquence sur les surcoûts non amortissables que les contributions de la Confédération sont censées réduire afin de favoriser les investissements dans les énergies renouvelables.

Datant de 1932, le barrage Spitallamm est fissuré et doit être remplacé. Un nouveau barrage-voûte à double courbure sera édifié directement devant l'ouvrage existant. D'une hauteur de crête identique, cet ouvrage estimé à 125 millions de francs offrira la possibilité d'un rehaussement dans une phase ultérieure d'extension du lac de Grimsel. L'ancien barrage poids-voûte subsistera et sera mis en eau des deux côtés, une galerie assurant l'équilibrage du niveau.

L'arrêt du Tribunal administratif fédéral n'est pas définitif et peut être encore attaqué devant le Tribunal fédéral. (arrêt A-897/2019 du 27 mars 2020) (ats/nxp)

Créé: 06.04.2020, 12h04

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.