Mardi 17 septembre 2019 | Dernière mise à jour 06:14

Elections Fédérales 2019 A Berne, les femmes en force parmi les candidats

Avec 651 candidats pour les élections fédérales du 20 octobre, le nombre total est supérieur de 84 à celui d'il y a quatre ans.

Berne a droit à 24 sièges pour le Conseil national.

Berne a droit à 24 sièges pour le Conseil national. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Dans le canton de Berne, 651 personnes, dont 274 femmes, se présentent pour le Conseil national lors des élections fédérales du 20 octobre pour obtenir l'un des 24 sièges. Les candidats sont répartis sur 34 listes, soit huit de plus qu'en 2015.

Le nombre total de candidats est supérieur de 84 à celui d'il y a quatre ans, a indiqué mardi la chancellerie bernoise à l'issue du délai de dépôt des candidatures. Les places seront chères car le nombre de candidats est plus élevé et le canton a perdu un siège pour des raisons démographiques.

Avec 274 candidates, la proportion de femmes s'établit à près de 42,1%. Le nombre de candidates s'était élevé à 212 en 2015, soit une proportion de femmes de 37,4%. Parmi les conseillers nationaux bernois sortants, Adrian Amstutz (UDC), Hans Grunder (PBD) et Margret Kiener Nellen (PS) ne se représentent pas.

Les listes définitives et les apparentements seront publiés le 12 août. Pour le Conseil des Etats, les candidatures doivent être déposées dans le canton de Berne jusqu'au 19 août à 12h00. (ats/nxp)

Créé: 06.08.2019, 11h26

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.