Samedi 21 septembre 2019 | Dernière mise à jour 21:18

Suisse Berne libère 55 millions de plus pour la biodiversité

Le Conseil fédéral a décidé mercredi de délier les cordons de la bourse. L'argent doit aussi servir à lutter contre les espèces envahissantes.

Image: ARCHIVES - PHOTO D'ILLUSTRATION/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La Confédération versera 55 millions de plus ces quatre prochaines années pour assurer la biodiversité en Suisse.

Le gouvernement a débloqué 80 millions de francs dans le budget de l'Office fédéral de l'environnement (OFEV) et consenti à verser 55 millions en plus de cette somme. Ces fonds sont destinés à financer rapidement les mesures d'assainissement et de revalorisation les plus urgentes. Les cantons participeront à part égale au financement des mesures.

Biodiversité en danger

En l'espace d'un siècle, la surface des zones alluviales, des marais et des prairies et pâturages secs s'est fortement réduite en raison du développement de l'agriculture, des transports, de l'urbanisation et les activités de loisirs.

Résultat: plus d'un tiers des espèces étudiées de Suisse sont menacées. Actuellement, 25% des sites de reproduction des batraciens, 30% des zones alluviales, 80% des haut-marais, 30% des bas-marais et 20% des prairies et pâturages secs doivent être assainis en urgence.

Les mesures prévues visent à améliorer la qualité des biotopes d'importance nationale et à conserver la biodiversité en forêt. Il s'agit par exemple d'éliminer les anciennes infrastructures de drainage encore fonctionnelles dans les marais et de créer des réserves forestières ainsi que des îlots de vieux bois et de bois mort.

Les fonds libérés doivent aussi servir à appliquer la stratégie de lutte contre les dommages causés par les espèces exotiques envahissantes et de prévenir les dommages futurs. Ces espèces peuvent avoir des effets néfastes sur la santé humaine et animale, modifier durablement des milieux naturels et endommager des infrastructures.

La mise en oeuvre de la stratégie consiste en partie à harmoniser et à adapter les bases légales. Les services de Doris Leuthard vont élaborer un projet dans ce sens. Le Département fédéral de l'environnement va aussi élaborer d'ici la fin de l'année un plan d'action pour la Stratégie Biodiversité Suisse. (ats/nxp)

Créé: 18.05.2016, 11h03

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.