Mercredi 13 novembre 2019 | Dernière mise à jour 22:51

Travaux Bienne-Macolin: un chantier très, très incliné

Les rails du célèbre funiculaire sont remplacés. Ils dataient du XIXème siècle.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les usagers du funiculaire Bienne-Macolin sont chaque jour 850 en moyenne, avec un nombre de montées légèrement supérieur à celui des descentes, parfois effectuées en VTT.

Depuis le 8 avril, ces passagers doivent transiter par le funiculaire Bienne-Évilard, avec des bus aux stations inférieures et supérieures.

«Nous avons une semaine de retard pour la livraison des wagons rénovés», indique Tina Valentina, porte-parole des Transports publics biennois (TPB). Ces voitures seront remises sur les rails les 15 et 16 juillet prochains.

Portes ouvertes

S'agissant de ce chantier très, très incliné sur 1693 mètres pour un dénivelé de 438 mètres, le timing sera respecté. L'inauguration du nouveau funiculaire est maintenue au samedi 31 août prochain, à l’occasion d’une journée portes ouvertes.

Sur une liaison qui dessert la Haute école fédérale de sport de Macolin, il s'agit de remplacer des rails qui se dilatent depuis le XIXème siècle, mais pas seulement. Les voitures sont rénovées et l’entraînement est remplacé, tout comme le système de commande. Le câble et les galets sont également changés.

Visite en images (ci-dessus) d'un chantier à 9 millions de francs.

Créé: 08.07.2019, 14h04

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.