Lundi 25 mai 2020 | Dernière mise à jour 07:36

Virus A Bienne et ailleurs, on ne s'approche plus du chauffeur de bus

Depuis ce matin, la première porte est bloquée dans les transports publics afin d'assurer la protection des conducteurs.

Depuis mercredi matin à Bienne, l'accès aux trolleys n'est plus possible par la porte proche du chauffeur.

Depuis mercredi matin à Bienne, l'accès aux trolleys n'est plus possible par la porte proche du chauffeur. Image: V.Dé

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Monter ou descendre du bus par la porte proche du chauffeur, c'est désormais impossible à Bienne, Porrentruy et bien d'autres villes. Si la première porte est désormais bloquée, c'est bien sûr à cause du Coronavirus: cette mesure a pour but de «protéger leurs collaborateurs et leurs clients». Elle découle d'une recommandation de CarPostal.

Les Transports publics biennois (Tpb) ont décidé de garder la première porte de leurs bus fermée et d’instaurer une distance minimale à garder par rapport au chauffeur. Ceci dans le but de «prévenir les absences pour cause de maladie du personnel roulant, afin que l'horaire régulier puisse être maintenu», précise la porte-parole Tina Valentina.

Une exception

À l'intérieur, une chaînette équipée d'une affichette explicative bloque l’accès à la première rangée de sièges. «Une exception est faite pour les personnes malvoyantes qui pourront toujours utiliser la première porte et s’asseoir sur les sièges de la première rangée», précisent les Tpb.

Le nettoyage et la désinfection des bus a également été intensifié depuis la semaine dernière. Les endroits exposés tels que les mains-courantes, les boutons des portes et les automates à billets sont régulièrement nettoyés.

Les recommandations d’hygiène de l’Office fédéral de la santé publique sont publiées sur les écrans, dans les bus et les trolleys, à Bienne comme partout ailleurs en Suisse romande.

V.Dé

Créé: 11.03.2020, 11h01

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.