Jeudi 21 novembre 2019 | Dernière mise à jour 19:02

Litige Billag: interdiction de déduire la TVA payée à tort

Deux particuliers ont déduit la TVA qu'ils avaient indûment payée sur leur redevance radio-TV. Ils devront régler l'intégralité de la facture, indique jeudi le TAF.

Les deux débiteurs doivent payer l'intégralité de leur redevance, les frais de poursuite ainsi que les frais de procédure, a annoncé jeudi le TAF. (Photo d'illustration)

Les deux débiteurs doivent payer l'intégralité de leur redevance, les frais de poursuite ainsi que les frais de procédure, a annoncé jeudi le TAF. (Photo d'illustration) Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Il n'est pas possible de compenser la TVA payée en trop à Billag en réduisant le montant d'une facture radio-TV. Le Tribunal administratif fédéral (TAF) rejette les recours de deux particuliers qui doivent désormais payer l'intégralité de la facture ainsi que les frais de poursuite et de justice.

Pourquoi attendre que Berne décide enfin dans quelle mesure et comment la TVA prélevée indûment sera restituée, alors qu'il suffit de compenser ce montant sur la prochaine facture? C'est le raisonnement qu'ont fait deux recourants déboutés par le Tribunal administratif fédéral dans des arrêts publiés jeudi.

Concrètement, les deux particuliers avaient déduit la TVA qu'ils avaient payée à tort sur la redevance de réception radio-TV. Les montants litigieux s'élevaient à 40 francs dans un cas et 112 francs dans l'autre.

Billag s'est opposée au procédé et a mis les récalcitrants aux poursuites. L'Office fédéral de la communication a confirmé la position de la société chargée de la perception de la redevance. Saisie à son tour, la haute cour administrative confirme que le procédé n'est pas autorisé.

Au final, les deux débiteurs doivent payer l'intégralité de leur redevance, les frais de poursuite ainsi que les frais de procédure fixés à 500 francs chacun par le Tribunal administratif fédéral. Ces deux jugements ne sont pas définitifs et peuvent être attaqués devant le Tribunal fédéral. (ats/nxp)

Créé: 07.11.2019, 12h03

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.