Dimanche 7 juin 2020 | Dernière mise à jour 11:17

Coronavirus Des Valaisans refusaient de se plier aux règles

La police a sévi pour trois cas de non respect des mesures de lutte contre l’épidémie.

Les forces de l'ordre ont dénoncé les commerçants récalcitrants au Ministère public.

Les forces de l'ordre ont dénoncé les commerçants récalcitrants au Ministère public. Image: Police valaisanne

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La police valaisanne le dit dans un communiqué de ce mercredi: elle est sur le terrain pour assister la population mais aussi pour «faire appliquer strictement les décisions de l’autorité en matière de lutte contre le coronavirus». Et elle est passée des paroles aux actes: trois cas ont été repérés et dénoncés.

Pour les deux premiers il s’agit d’un débit de boisson qui n’était pas fermé et de personnes réunies pour boire un verre. A Haute-Nendaz, la police municipale a d’abord surpris «une vingtaine de personnes consommant de l’alcool sur la terrasse d’un établissement». Il est précisé que «la gérante ainsi que deux employés étaient présents sur les lieux».

Jusqu'à 3 ans de prison

A Steg, ensuite, les forces de l’ordre ont déniché une «restauratrice qui servait des boissons à deux clients».

Le troisième cas concerne un magasin de vêtements de Sion qui était encore ouvert malgré l’interdiction.

Tous les responsables de ces pratiques proscrites ont été interrogés puis dénoncés au Ministère public. Et la police valaisanne de prévenir d’autres éventuels récalcitrants: «les contrevenants aux prescriptions édictées par l’autorité s’exposent à des sanctions pénales pouvant aller jusqu’à 3 ans de peine privative de liberté.»

R.M.

Créé: 18.03.2020, 12h21

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.