Jeudi 26 avril 2018 | Dernière mise à jour 17:02

Monnaie Le nouveau billet de 20 francs sortira le 17 mai

La deuxième coupure de la nouvelle série, qui présente une Suisse favorisant la créativité, a été dévoilée mardi par la BNS.

Le nouveau billet présenté à la presse ce mercredi.
Vidéo: ats

Galerie photo

Les nouveaux billets de banque émis par la BNS

Les nouveaux billets de banque émis par la BNS Le premier nouveau billet est celui de 50 francs mis en circulation en avril 2016.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Un peu plus d'un an après le billet de 50 francs, la Banque nationale suisse (BNS) a dévoilé celui de 20 francs. La coupure de 20 francs est la 2e la plus utilisée après celle de 100 francs. Elle entrera en circulation mercredi prochain 17 mai.

«Il est important que le changement se fasse rapidement» car il est difficile de faire cohabiter des billets de deux séries différentes, au niveau des bancomats par exemple, a déclaré Fritz Zurbrügg, vice-président de la BNS, mercredi devant la presse réunie à Berne. L'introduction de la nouvelle coupure va donc «très très vite» au début.

Jusqu'à présent, le retour des anciens billets de 50 francs s'est déroulé comme prévu. Actuellement, plus de deux tiers d'entre eux ont été échangés. «Le tiers restant s'échange plus lentement, la plupart étant à l'étranger. Avec la globalisation, davantage de billets suisses se trouvent à l'étranger», a précisé Fritz Zurbrügg.

Selon des premières constatations, le nouveau billet de 50 francs est dans l'ensemble stable et sa résistance aux déchirures est meilleure que celle des billets de la 8e série. Toutefois, «nous ne disposons pas encore du recul nécessaire et des données suffisantes pour faire des prévisions fiables sur le long terme», ajoute la BNS.

Peu de fausses coupures

Au niveau de la sécurité, de premiers résultats montrent qu'il n'y a eu jusqu'ici qu'un petit nombre de tentatives de falsifications simples. «Les fausses coupures ont été immédiatement identifiées et retirées de la circulation», a expliqué Fritz Zurbrügg. L'émission de la première coupure de la nouvelle série s'est déroulée sans accrocs, s'est félicité le vice-président.

Pour mémoire, la BNS avait présenté le dernier billet de 50 francs en avril 2016, avec pas moins de six ans de retard sur le calendrier initial. Les coupures de l'ancienne série sont entrées en circulation entre 1995 et 1998. La banque centrale avait décidé de les remplacer pour des raisons de sécurité.

Coût de 40 centimes par billet

La complexité des éléments de sécurité, puis une révision du système de sécurité de l'imprimeur Orell Füssli après un vol d'anciennes coupures de 1000 francs, ont amené la BNS à reporter plusieurs fois le lancement des nouvelles coupures. La nouvelle série de billets comporte 15 éléments visant à empêcher la réalisation de faux.

Interrogé sur les frais de cette série, Thomas Wiedmer, membre suppléant de la direction générale, a précisé que le coût de production par billet est de 40 centimes, soit 10 centimes de moins que la série précédente. Toutefois, il n'a pas donné de chiffre global sur les coûts.

L'actuel billet de 20 francs garde son statut de moyen de paiement ayant cours légal jusqu'à nouvel avis. Il sera progressivement remplacé par la nouvelle coupure et circulera en parallèle.

Toutes les nouvelles coupures de la 9e série seront mises en circulation d'ici fin 2019. La prochaine à être dévoilée sera celle de 10 francs, avec mise en circulation le 18 octobre, puis celles de 200 francs, 1000 francs et enfin de 100 francs. (ats/nxp)

Créé: 10.05.2017, 09h56


Sondage

Souffrez-vous du bruit dans votre lieu de résidence?





S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.