Jeudi 22 août 2019 | Dernière mise à jour 15:19

Algérie Bouteflika est «sous menace vitale»

Selon des informations de la «Tribune de Genève», la santé du président algérien s'est dégradée et nécessite des soins constants.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Alors que des Algériens manifestent contre un cinquième mandat d'Abdelaziz Bouteflika à l'élection présidentielle, la «Tribune de Genève» révèle mercredi que la santé du président sortant est au plus mal. Il se trouve «sous menace vitale permanente en raison de la dégradation de ses réflexes neurologiques», selon le quotidien.

Son état de santé est qualifié de précaire. Il risque de faire des fausses routes en mangeant, pouvant entraîner des infections respiratoires. Il souffre également d'aphasie, soit de perte partielle du langage.

Abdelaziz Bouteflika séjourne aux Hôpitaux universitaires genevois depuis le 24 février. Le secteur dans lequel il réside est gardé par un vigile armé. Le président algérien, âgé de 82 ans, avait été victime d'une attaque cérébrale en 2013.

Dimanche, la candidature d'Abdelaziz Bouteflika à sa succession a été officialisée, suscitant des réactions courroucées de nombreux Algériens. (cbx/nxp)

Créé: 06.03.2019, 11h52

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.