Dimanche 26 mai 2019 | Dernière mise à jour 11:23

Suisse Brabeck et Aebsicher sont loin de faire l'unanimité à Berne

Annoncés comme président et vice-président d'une fondation pour la promotion de la Genève internationale, les deux anciens de Nestlé n'inspirent pas la totale confiance. Enjeu: 3 millions de francs disputés au Parlement.

Le 20 février dernier, Ignazio Cassis présentait Peter Brabeck-Letmathe et Patrick Aebischer aux postes de président et vice-président de la fondation Geneva Science and Diplomacy Anticipator.

Le 20 février dernier, Ignazio Cassis présentait Peter Brabeck-Letmathe et Patrick Aebischer aux postes de président et vice-président de la fondation Geneva Science and Diplomacy Anticipator.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La Commission de politique extérieure (CPE) du Conseil national n'a accepté qu'à une courte majorité les 3 millions de francs que la Confédération veut injecter dans la création de la fondation Geneva Science and Diplomacy Anticipator.

Cet investissement doit avoir lieu dans le cadre de la stratégie «pour renforcer le rôle de la Suisse comme Etat hôte pour la période 2020-2023».

Genève pour 300 000 francs

Par 9 voix contre 7 et 9 abstentions, la CPE a refusé de peu une proposition de minorité, emmenée par le socialiste Fabian Molina (PS/ZH), de supprimer ces 3 millions. Le plénum devra donc se prononcer. Le lancement de cette fondation est financé par le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) à hauteur de 3 millions de francs sur trois ans et 300 000 francs par le canton de Genève. Le Grand Conseil genevois a accepté mardi la participation pour la moitié au capital de départ, soit 25'000 francs. Le Conseil administratif de la Ville de Genève prévoit aussi de participer à hauteur de 300'000 francs sur trois ans.

Nestlé en embuscade ?

Le malaise à Berne, c'est que le 2 février dernier, le chef du DFAE, Ignazio Cassis a présenté les deux personnes qui allaient mener cette fondation: comme président, Peter Brabeck-Letmathe, 74 ans, et comme vice-président, Patrick Aebischer, 64 ans. Les deux sont des anciens de Nestlé, le premier a été son président de 2005 à 2017 et le second membre du conseil d'administration de Nestlé Health Science entre 2011 et 2015.

Swissaid s'en mêle

Lundi, les organisations Swissaid et l’Alliance suisse pour une agriculture sans génie génétique (ASAGG) ont décidé de réagir: «De nombreuses incertitudes planent encore sur l’objectif, la plus-value et la transparence de cette fondation. Tant que ces questions ne sont pas clarifiées, il n’y pas lieu de financer le projet. (...) Les conditions cadres de transparence doivent être garanties sous peine de mettre en péril la crédibilité internationale de la Suisse. Avec deux anciens membres de Nestlé à la tête de cette nouvelle fondation, un débat neutre sur les nouvelles technologies telles que le génie génétique est inconcevable.»

Pléthore d'organisations ?

A Berne, d'autres critiques la création «politique» de cette fondation par le «Filz», le réseau ainsi nommé du PLR. Ce d'autant qu'à Genève plusieurs organisations du même genre existent déjà comme le Geneva Science-Policy Interface, le SDG Lab et le SNIS. La première, soutenue déjà par le DFAE, favorise les projets entre chercheurs, praticiens et décideurs. La seconde - Sustainable Development Goals Lab - travaille autour de l'Agenda 2030 et la mise en œuvre des objectifs du développement durable. Quant à la troisième, le Swiss Network for International Studies - il met en contact la recherche académique interdisciplinaire dans le cadre d'études internationales. (Le Matin)

Créé: 15.05.2019, 20h02

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.