Vendredi 20 septembre 2019 | Dernière mise à jour 20:35

Suisse Le cannabis légal permet de panacher sa conso

Depuis 2011, l'émergence d'un marché du cannabidiol CBD a éclipsé le tétrahydrocannabinol (THC). Addiction Suisse a fait le point sur ce «cannabis légal».

Photo d'illustration.

Photo d'illustration. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

De nouvelles variétés de cannabis contenant très peu de THC et beaucoup de CBD ont été développées en Amérique du Nord. Elles ont été adoptées par des producteurs suisses et mises sur le marché, communique ce 28 janvier 2019 «Addiction Suisse».

Addiction Suisse a été mandaté par l'Office fédéral de la santé publique (OFSP) pour étudier ce phénomène. Plus de 1500 personnes vivant en Suisse et ayant déjà consommé du cannabis CBD ont été interrogées.

Cinq profils type d'usagers ont pu être identifiés. Le plus fréquent comprend des usagers de cannabis illégal (THC) plutôt jeunes qui modèrent ou panachent cette consommation avec du CBD.

D'autres jeunes en quête de bien-être prennent du CBD en plus du cannabis illégal. Les autres groupes identifiés sont composés: de femmes plutôt âgées consommant du CBD sous forme d'huile pour des raisons médicales ou de bien-être; de personnes malades qui prennent du CBD et du cannabis illégal sous forme de fleurs; et enfin de curieux qui favorisent le cannabis illégal et s'intéressent aux effets du CBD.

«A l'heure où différentes informations suggèrent que le marché du CBD se réduit en Suisse, l'étude montre qu'il y a encore un intérêt pour cette molécule tant au niveau de la recherche médicale que des usagers», annonce lundi Addiction Suisse. «L'étude montre aussi que si les attentes vis-à-vis des effets du CBD sont parfois élevées, le niveau de preuve est pour l'instant souvent encore faible». (ats/nxp)

Créé: 28.01.2019, 12h38

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.