Samedi 21 septembre 2019 | Dernière mise à jour 21:05

Fiscalité Le canton de Vaud veut baisser ses impôts

Les Vaudois pourraient bien voir leurs impôts baisser. Les communes devraient être aidées pour les pertes subies à cause de la réforme RIE3.

Bonne nouvelle pour les Vaudois, les impôts pourraient baisser.

Bonne nouvelle pour les Vaudois, les impôts pourraient baisser. Image: DR/photo d'illustration

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le canton de Vaud veut baisser les impôts des personnes physiques. Il engagera en parallèle des négociations avec les communes pour mieux compenser les pertes fiscales qu'elles devront subir suite à la mise en oeuvre, dès 2019, de sa réforme des entreprises (RIE 3).

Le Conseil d'Etat vaudois a présenté mercredi sa stratégie fiscale 2022. Ce document rassemble une série de mesures qui répondent aux revendications de la droite et des communes, sans oublier, pour la gauche, un salaire minimum de 4000 francs pour son personnel.

La baisse d'impôts des personnes physiques était réclamée depuis plusieurs mois par la droite au Grand Conseil. Pour «apaiser le débat», le gouvernement propose une baisse du coefficient cantonal «échelonnée et modérée».

Ce coefficient baissera de 0,5 point en 2020, 2021 et 2022, ce qui représente un effet de 49,5 millions. Cette baisse du coefficient sera accompagnée par une augmentation ciblée des déductions pour frais de garde des enfants.

Les communes s'inquiétaient de l'introduction dès 2019 de la RIE 3 cantonale, qui risquait de leur faire perdre des rentrées fiscales. Le canton annonce qu'il «entre en matière sur un soutien plus important» que les chiffres articulés jusqu'ici en guise de compensation. Pour autant, précise-t-il, qu'une clé de répartition entre communes et une base de calcul partagées soient trouvées. (ats/nxp)

Créé: 06.06.2018, 15h05

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.