Mercredi 26 juin 2019 | Dernière mise à jour 07:21

Otages libyens Cécilia a bien aidé à libérer Max Göldi

Richard Attias a une nouvelle fois mentionné ce matin sur France Inter l’intervention de son épouse Cécilia Ciganer Albéniz dans la libération de Max Göldi. Berne vient de nous confirmer cette information.

Cécilia Attias et son époux depuis quatre ans Richard Attias.

Cécilia Attias et son époux depuis quatre ans Richard Attias.

Les ex-otages suisses retenus en Libye Rachid Hadmani et Max Göldi. (Image: Keystone )

Annonce de la RTS

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La rumeur avait déjà circulé en 2010: Cécilia Ciganer Albéniz, ex-épouse du président français Nicolas Sarkozy, aurait activement participé aux négociations pour la libération de Max Göldi.

C’est son mari actuel, l’homme d’affaires Richard Attias, qui l’a affirmé ce matin sur les ondes de France Inter. Amené à réagir sur un livre parlant de son épouse, il a souhaité rétablir des «vérités».

Extrait: «Je suis allé avec Cécilia en Libye en qualité de son époux il y a près d’un an lorsque les autorités suisses lui ont demandé d’aller négocier la libération d’un ingénieur suisse qui travaillait pour le groupe ABB. On a quitté Paris pour la Libye depuis le Bourget, dans un avion mis à disposition par la société. J’ai assisté moi-même pendant 24 heures à des négociations acharnées de Cécilia avec les autorités libyennes, qui ont permis cinq jours après de le libérer. Et ça on n'en a pas parlé.»

A Berne, le Département des affaires étrangères vient de confirmer cet après-midi le rôle joué par l'ex-Première dame de France, tout en le nuançant: «Cécilia Attias a effectivement joué, comme d'autres acteurs, un rôle positif dans cette libération. Mais ce sont surtout les engagements de l'Allemagne et de l'Espagne, alors présidente de l'Union européenne, qui ont pu donner un dénouement heureux à cette crise», écrit le DFAE.

Le 23 mai 2010, le 19:30 de la TSR avait déjà révélé la venue de Cécilia Ciganer Albéniz en Libye et son intervention auprès des autorités pour libérer Max Göldi. Berne n’avait alors ni confirmé ni infirmé cette visite.

L’employé d’ABB Max Göldi avait été retenu en otage en Libye avec le directeur d'une PME Rachid Hamdani le 19 juillet 2008, en représailles à l’arrestation d’Hannibal Kadhafi et de son épouse par la police genevoise. Alors que Rachid Hamdani était rentré en Suisse le 23 février 2010, Max Göldi n’avait été libéré que le 14 juin de la même année.

En tant qu’épouse de Nicolas Sarkozy, Cécilia avait noué des contacts avec Mouammar Kadhafi lors de la libération des infirmières bulgares en 2007. Ses liens avec le leader libyens ont ainsi été essentiels à la libération du dernier otage suisse.


Richard Attias par franceinter (nxp)

Créé: 29.03.2012, 12h12


Sondage

La vague de chaleur à 40° qui s'annonce cette semaine sur la Suisse vous inquiète-t-elle?



Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.