Vendredi 22 novembre 2019 | Dernière mise à jour 15:36

Genève Un centre pour l'éthique dans le numérique

Des représentants de l'économie mondiale et du monde académique se sont réunis à Genève pour créer une fondation qui promouvra les normes éthiques dans le numérique.

L'ex-conseillère fédérale Doris Leuthard présidera le conseil de la fondation.

L'ex-conseillère fédérale Doris Leuthard présidera le conseil de la fondation. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Genève accueillera le siège d'une nouvelle fondation pour la promotion des normes éthiques dans le monde numérique. L'ex-conseillère fédérale Doris Leuthard présidera le conseil de la fondation qui gérera la Swiss Digital Initiative (SDI).

La SDI sera formellement lancée au cours du WEF 2020, a indiqué Mark Walder, fondateur de l'association digitalswitzerland à l'origine de cette initiative. Une première étape a été franchie lundi dans le cadre du premier Swiss Global Digital Summit, qui a réuni à Genève une vingtaine de hauts représentants de l'économie mondiale et du monde académique.

Les participants, dont Brad Smith président de Microsoft et Tidjane Thiam, CEO de Credit Suisse, ont pris l'engagement de promouvoir l'instauration des normes éthiques dans le monde numérique. Un document de référence a été élaboré sur la base de contributions d'un groupe autonome d'experts d'universités suisses. Il prône la numérisation au service de l'être humain.

Genève, qui abrite de nombreuses organisations internationales, s'est imposée pour accueillir cette initiative, selon Mme Leuthard. ll s'agit non seulement de créer des normes mais surtout de les faire appliquer, a relevé Mme Leuthard, qui est aussi membre d'un groupe de haut niveau sur la coopération numérique au sein de l'ONU.

Des règles claires

Selon l'ex-conseillère fédérale, l'«objectif commun est de promouvoir de manière crédible l'énorme potentiel des technologies numériques afin qu'elles bénéficient à tout un chacun». Les citoyens doivent pouvoir avoir confiance en ces nouvelles technologies, d'où l'importance d'avoir des règles claires, a ajouté Mme Leuthard.

Cette initiative a vu le jour sous le patronage du président de la Confédération Ueli Maurer. «Nous avons besoin des partenariats public-privé», a insisté M. Maurer. La nouvelle plateforme doit permettre d'instaurer de la confiance, de la transparence et d'encourager les engagements, a-t-il insisté. (ats/nxp)

Créé: 02.09.2019, 19h20

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.