Lundi 21 janvier 2019 | Dernière mise à jour 21:19

Berne Centre de requérants d'asile déboutés à Prêles

L'ancien foyer d'éducation pour jeunes délinquants de Prêles recevra mi-2019 des requérants d'asile. La population est sceptique.

L'ancien foyer d'éducation pour jeunes délinquants de Prêles va accueillir vers la mi-2019 des requérants d'asile déboutés.

L'ancien foyer d'éducation pour jeunes délinquants de Prêles va accueillir vers la mi-2019 des requérants d'asile déboutés.

Galerie photo

Migrants: la crise de l'Aquarius en images

Migrants: la crise de l'Aquarius en images Les ONG SOS Méditerranée et MSF arrêtent d'exploiter le navire humanitaire Aquarius, qui cristallisait les tensions autour de la gestion de la crise migratoire par les pays européens.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'ancien foyer d'éducation pour jeunes délinquants de Prêles, dans le Jura bernois, va accueillir vers la mi-2019 des requérants d'asile déboutés qui doivent quitter la Suisse. Mais ce projet de centre de renvoi ne fait pas l'unanimité auprès de la population.

L'infrastructure sur le Plateau de Diesse permettra d'héberger les personnes au bénéfice de l'aide d'urgence. L'exploitation du site est jugée économique par les autorités cantonales bernoises qui estiment que les besoins oscillent entre 350 et 450 places.

La population sera informée au printemps, a indiqué vendredi le canton de Berne. Mais le projet se heurte déjà à l'hostilité d'une partie des habitants de la région. Une pétition lancée cet été par un groupe de citoyens qui juge ce projet démesuré a recueilli 1042 signatures.

Après la fermeture du foyer d'éducation, le canton de Berne a étudié plusieurs affectations envisageables pour ces bâtiments qui lui appartiennent. Il a écarté l'idée de les affecter à l'exécution des peines, car cela aurait exigé d'importants investissements. (ats/nxp)

Créé: 12.10.2018, 12h09

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.