Jeudi 12 décembre 2019 | Dernière mise à jour 13:43

Lac de Neuchâtel La chasse aux cormorans pourrait être autorisée

Alors que les pêcheurs accusent les cormorans de vider le lac de Neuchâtel de ses poissons, des mesures vont être prises contre ces oiseaux.

Le cormoran est une espèce actuellement protégée sur les grands lacs.

Le cormoran est une espèce actuellement protégée sur les grands lacs. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La Commission intercantonale de la pêche dans le lac de Neuchâtel prend des mesures face à la baisse des captures. Elle prévoit notamment la régulation du nombre des cormorans que les pêcheurs accusent de vider le lac.

Le concordat concernant la chasse au grand cormoran, espèce actuellement protégée sur les grands lacs, est en cours de révision par les autorités politiques de Neuchâtel, Vaud et Fribourg, relèvent jeudi les trois cantons dans un communiqué. Cette modification, prévue pour 2020, envisage d'ouvrir la chasse au cormoran sur le lac et de créer un permis de chasse spécial pour les pêcheurs professionnels.

Des tirs spéciaux seront réalisés dès cette année par les garde-faune des trois cantons dès la fin de la période de protection fédérale du cormoran. Celle-ci est actuellement fixée au 1er septembre, précise le communiqué.

Chute des captures

La Commission intercantonale, qui s'est réunie jeudi à Auvernier (NE) en présence de trois conseillers d'Etat - Jacqueline de Quattro pour Vaud, Didier Castella pour Fribourg et Laurent Favre pour Neuchâtel -, a pris d'autres mesures pour soulager les pêcheurs du lac de Neuchâtel.

Elle a notamment décidé de revoir la maille des filets à bondelle afin de les adapter à la baisse de croissance de ces poissons. Il est aussi prévu de doubler le nombre autorisé de nasses à écrevisses pour permettre aux pêcheurs de diversifier leur production.

Relativement stables les années précédentes, les captures de palées et bondelles, principaux poissons exploités par les pêcheurs professionnels, ont baissé de 65% entre 2016 et 2018 pour le lac de Neuchâtel, selon le communiqué. Aucune amélioration n'est attendue pour 2019.

La cause de ce recul n'est pas identifiée formellement sur le plan scientifique, affirme la Commission intercantonale. La pression de prédation importante des cormorans est toutefois la cause la plus souvent évoquée par les pêcheurs. (ats/nxp)

Créé: 27.06.2019, 17h54

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.