Vendredi 13 décembre 2019 | Dernière mise à jour 04:44

Surpopulation féline Les chats errants ne seront pas castrés

Le Conseil fédéral a rejeté jeudi une motion visant à stériliser les chats dépourvus de puce électronique.

La Suisse compte plus de 100'000 chats errants.

La Suisse compte plus de 100'000 chats errants. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La stérilisation des chats errants continue à faire débat. Le Conseil fédéral rejette jeudi une motion de la commission de la science du Conseil national visant à stériliser les chats qui n'ont pas d'identification électronique.

Obliger tous les détenteurs de chats en Suisse d'identifier et d'enregistrer leur animal serait exagéré, explique le gouvernement dans sa réponse. De plus, ils doivent déjà empêcher une reproduction excessive de leurs animaux. Avec la stérilisation ou la castration, ils disposent d'une méthode fiable.

La protection des animaux relève de la compétence cantonale, précise le gouvernement. Certains cantons et communes organisent des programmes de castration et de stérilisation ciblés pour les chats errants, en partie en collaboration avec des organisations de protection des animaux.

100'000 chats errants

La Suisse compte plus de 100'000 chats errants. Ils souffrent de maladie et meurent dans de grandes souffrances, rappelait la commission. L'identification électronique permettrait de différencier les chats domestiques des chats errants. Les campagnes de castration pourraient ainsi être mieux ciblées.

Par ailleurs, un marquage obligatoire des félins responsabiliserait les propriétaires qui souhaitent en acquérir un. Il permettrait aussi de restituer rapidement un chat perdu à son propriétaire, lui évitant de longues périodes en fourrière, ou de l'identifier en cas d'accidents de la route.

Détenir un animal apporte beaucoup de satisfaction et de bienfaits, mais comporte aussi des devoirs. L'identification électronique des chats doit, au même titre que les traitements prophylactiques, devenir la règle. Cette obligation est d'ailleurs déjà imposée aux chiens depuis de très nombreuses années. (ats/nxp)

Créé: 14.11.2019, 16h57

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.