Vendredi 22 novembre 2019 | Dernière mise à jour 20:53

Genève Le cheval au tapis!

L’œuvre qui dérange s’est décrochée cette nuit et possède maintenant un côté morbide encore plus prononcé.

Une attache du cheval empaillé exposé dans une vitrine genevoise a cédé dans la nuit de mercredi à jeudi.

Une attache du cheval empaillé exposé dans une vitrine genevoise a cédé dans la nuit de mercredi à jeudi. Image: Christian Bonzon

Le même cheval, la veille. (Image: Lionel Flusin)

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Patatras. Le cheval empaillé exposé au Zabriskie Point à Plainpalais depuis vendredi s’est cassé la figure dans la nuit de mercredi à jeudi.

Déjà saisissante lorsqu’elle était correctement accrochée, l’œuvre de Maya Boesch et Régis Golay intitulée « Cheval de bataille » est devenue encore plus impressionnante avec cette intervention du destin.

Un sabot arraché, l’étalon suspendu par le cou, la pièce possède maintenant un côté morbide encore plus prononcé. Elle qui a déjà suscité de nombreuses réactions va certainement choquer de plus belle.

Créé: 04.04.2013, 11h48

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.