Lundi 23 septembre 2019 | Dernière mise à jour 17:47

Patrimoine Chic, nous sommes riches!

Chaque habitant du pays possède une fortune qui ne cesse de s’apprécier, selon la BNS. Grâce à la Bourse et à la pierre.

Le patrimoine des Suisses est le plus élevé du monde.

Le patrimoine des Suisses est le plus élevé du monde.

Vous considérez-vous comme riche?

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Je, tu, il, nous sommes riches. De plus en plus riches. Chaque habitant de ce pays possède en effet 391 000 francs.

Non, ce n’est pas une blague, mais une information de la Banque nationale suisse (BNS), qu’on peut difficilement qualifier d’institut farfelu: le patrimoine net des ménages suisses (à savoir le total des actifs financiers et des biens immobiliers après déduction des passifs) a augmenté l’an dernier de 5,25%, et représente un montant total de 3186 milliards de francs. Un confortable bas de laine qui ne cesse de s’alourdir, puisque depuis 2009 il s’est apprécié de 51 000 francs par tête de pipe.

Vous en doutez? Et pour cause. Car on doit cet enrichissement à la Bourse et à la pierre. Le cours des actions et les prix de l’immobilier ont en effet pris l’ascenseur. Les actifs financiers ont progressé de 5%, à 2213 milliards de francs. Quant à la valeur du marché des biens immobiliers, elle atteignait 1739 milliards de francs, soit 4,6% de plus qu’en 2012. Les hypothèques, elles, ont cru de 3,3%.

Première place mondiale

Artificiel, alors? «La situation des Suisses est comparable à celle de ces paysans qui ne conscientisent pas leur fortune, faute de l’avoir réalisée, explique Stéphane Garelli, professeur à l’IMD à Lausanne. Car un patrimoine n’existe que si on le vend.» Si cet enrichissement paraît immatériel, il n’en demeure pas moins réel. L’épargne a d’ailleurs augmenté aussi de 35 milliards, à 706 milliards. Une réponse probable au climat d’inquiétude ambiant.

Selon une comparaison internationale, le patrimoine des Suisses est le premier du monde par habitant, rappelle Stéphane Garelli, même s’il faut légèrement relativiser à cause de la force du franc: «Mais la vraie bonne nouvelle, c’est qu’il ne se dégrade pas.» A ce compte-là, d’ici peu, nous serons bientôt tous millionnaires.

Créé: 21.11.2014, 07h09

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.