Lundi 19 novembre 2018 | Dernière mise à jour 15:12

Vaud Le chien «Chalom» a été euthanasié

Quelques heures après la décision du Grand Conseil de ne pas le sauver, l'animal a été endormi mardi soir 1er mars.

Le chien «Chalom» a été euthanasié mardi soir 1er mars au refuge de Sainte-Catherine par le vétérinaire cantonal vaudois.

Le chien «Chalom» a été euthanasié mardi soir 1er mars au refuge de Sainte-Catherine par le vétérinaire cantonal vaudois. Image: Le Matin/DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Selon 24 heures, le chien «Chalom» a été euthanasié mardi soir 1er mars par le vétérinaire cantonal vaudois.

La conseillère d'Etat Jacqueline de Quattro a donné l'ordre de faire endormir le hovawart, après la séance du Grand Conseil: «Nous aurions pu l’endormir après la décision du Tribunal fédéral en 2015, explique-t-elle. Mais humainement et par égard pour l’ancien propriétaire et les défenseurs du chien nous avons attendu la décision du Grand Conseil concernant cette pétition. Une fois la pétition classée, la décision devenait exécutoire», rapportent nos confrères.

«Chalom» avait été classé chien dangereux, après avoir mordu au moins trois fois. L'euthanasie de l'animal avait été ordonnée par le vétérinaire cantonal en 2012, année depuis laquelle le chien attendait son sort au refuge de la SVPA de Sainte-Catherine. (Le Matin)

Créé: 02.03.2016, 15h25

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.