Lundi 17 juin 2019 | Dernière mise à jour 03:10

Traque Un chien errant met La Tchaux en alerte

La chienne Sole a échappé à ses familles d'accueil. Et l'attraper n'est pas une mince affaire.

À La-Chaux-de-Fonds, la chienne fait l'objet de toutes les attentions.

À La-Chaux-de-Fonds, la chienne fait l'objet de toutes les attentions. Image: Pet Alert

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La chasse pacifique dure depuis des mois, à La Chaux-de-Fonds. Il s'agit d'attraper un chien errant identifié comme étant Sole, une petite bête provenant d'un refuge italien et adoptée à Genève puis à La Chaux-de-Fonds, mais partout en fuite.

«Le pauvre doit avoir très froid», commente Tomi Tomek, fondatrice du refuge SOS chats à Noiraigue (NE), préoccupée également par le sort des chiens. Celui de Sole l'a émue: la petite chienne n'a que sept mois et son caractère paraît indomptable.

Pet Alert

Depuis que sa photo a été diffusée sur le page Facebook «Pet Alert», l'animal fait l'objet de toutes les attentions. «Était seul, ne s’est pas laissé approcher et n’a pas l’air de porter de collier», a rapporté une internaute.

Une autre a pris les devants: «Je vous prie d'arrêter vos tentatives». La SPA est pour sa part sur le qui-vive, mais pas seulement. «Nous disposons d'une cage assez grande pour le capturer», indique Tomi Tomek. Son message à ceux qui veulent l'attraper en le sifflant ou en lui lançant une couverture: «Laissez-nous travailler en paix!».

Endroit habituel

Cette chienne étant redevenue sauvage, la patience est de mise. Témoignage d'une internaute: «Des personnes l'ont déjà fait fuir de son endroit habituel. Je la nourris tous les matins et soirs. J'arrive parfois à m'en approcher, mais si tout le monde s'en mêle, on ne s'en sortira jamais».

Sole erre depuis deux ou trois mois. «N'étant pas habituée à notre climat, elle risque une pneumonie», estime Tomi Tomek. La chienne paraît désorientée, perdue. «Si elle vous suit pour entrer dans un endroit (ndlr: cela est déjà arrivé), veuillez laisser la porte ouverte», recommande une internaute.

Un refuge alémanique semble également disposé à héberger Sole, une fois attrapée. «Abattre ce chien n'est pas une solution», assène Tomi Tomek à l'adresse du service neuchâtelois de la faune. Pour cette pasionaria de la cause animal, Sole a vécu des horreurs: «S'il s'entend bien avec les chats, nous le prendrons chez nous», promet la cofondatrice de SOS Chats. (Le Matin)

Créé: 18.12.2018, 17h56

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.