Samedi 17 août 2019 | Dernière mise à jour 22:02

Dénouement Le chien errant repris à force de ténacité

La chienne Sole a échappé à sa famille d'accueil, à La Chaux-de-Fonds. La récupérer à pris des mois.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Tout le monde s'y est mis pour récupérer un chien errant à La Chaux-de-Fonds, même Tomi Tomek, la pasionaria des... chats!

Le chien était rapidement identifié comment étant Sole, une femelle de sept mois provenant d'un refuge italien et adoptée à Genève, avant d'être placée à La Chaux-de-Fonds.

Croisé Podengo

Sa race? Difficile à déterminer, mais officiellement croisé Podengo. Après la diffusion d'une photo de la chienne fugueuse sur la page Facebook «Pet Alert», une vidéo a suivi sur le profil «Vagabonds à 4 pattes». On y voit la chienne apeurée faire des va-et-vient devant une cage, sans pour autant se laisser piéger.

«A moins que tout le monde s'y mette, on ne s'en sortira jamais», a écrit une internaute qui parvenait parfois à l'approcher en la nourrissant matin et soir. À La Chaux-de-Fonds, Sole tournait autour des usines. Son circuit était reconstitué par des témoignages suscités par voie d'affiches.

Animal sauvage

«Peureuse, la chienne avait toutes les attitudes d'un animal sauvage», confirme la présidente de la SPA du Locle, Jocelyne Tissot. Une seule chose compte pour elle: «Sole est sauvée!». Un sauvetage épique, qui s'est déroulé sous un pont en béton grâce à l'intervention d'un bénévole sur la base d'une indication.

Jocelyne Tissot raconte le sauvetage mené vendredi à 2 heures du matin: «Avec sa corpulence d'ado, le bénévole a pu se faufiler dans un espace bétonné fermé à l'autre bout par un grillage, mais pour suivre Sole, il a dû ramper et creuser un passage à la pelle dans les gravillons».

Travail d'équipe

«C'est un coup de chance, mais c'est surtout le travail de toute un équipe», relève Jocelyne Tissot. Pourquoi mettre autant d'énergie à capturer un chien errant? «Parce qu'ils ne sont pas tolérés!», explique Jocelyne Tissot.

Tout est bien qui finit bien, aux yeux de Tomi Tomek. Personne ne dévoile où Sole reprend ses esprits. Il s'agira de déterminer où il ira: chez sa propriétaire genevoise? dans une famille d'accueil? La question reste ouverte et elle divise ceux qui se sont impliqués pour récupérer le rôdeur.

Créé: 01.01.2019, 11h39

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.