Dimanche 21 avril 2019 | Dernière mise à jour 22:11

Déception Le chien de garde de Tomi Tomek fait faux bond

Après le cambriolage du refuge SOS Chats à Noiraigue (NE), Tomi Tomek s'apprêtait à accueillir Cora, née comme elle en Roumanie. Pas si simple...

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La joie d'accueillir un chien était grande pour la fondatrice et les bénévoles du refuge SOS Chats à Noiraigue (NE). Cet été, rien n'a empêché le cambriolage du refuge, une nuit où le coffre était plein comme jamais, avec le salaire d'un chauffagiste.

Au lendemain du 11 août, quatre coffres vides ont été retrouvés par un chien policier en contrebas du refuge, sur la route menant à la gare de Noiraigue, en bordure de la réserve naturelle du Creux du Van.

Appel entendu

L’appel à l’aide de Tomi Tomek a été entendu jusqu’à Paris: l’animateur Michel Drucker et sa femme Dany Saval lui ont envoyé un chèque de 300 euros. À Saint-Tropez (F), Brigitte Bardot a également été touchée: elle a envoyé des photos dédicacées pour une vente aux enchères en cours sur ricardo.ch, avec entre autres une casquette dédicacée de l'ancien pilote de F1 Michael Schumacher.

Ses 107 chats n'ont pas tous été perturbés par le cambriolage, mais ceux qui se sont enfuis par la fenêtre cassée et les grillages cisaillés ont mal vécu leur escapade.

L’enquête n’a pas encore permis d’identifier les auteurs du cambriolage commis le 11 août dernier. Butin emporté: 60’000 francs, soit l’équivalent de six mois de fonctionnement de SOS Chats, en salaires, en nourriture et en soins.

La leçon

La leçon de ce fric-frac? Tomi Tomek l'a exprimée rapidement: «La pose d’alarmes et de caméras!». Mais pour garder les chats, un chien de garde était la piste idéale... La solution est venue d'une équipe de TV allemande qui réalise «HundKatzeMaus». Sa démarche consistait a leur fournir Cora, un chien né en Roumanie, tout comme Tomi Tomek.

Pour une famille

Las! En dernière minute, quand l'équipe a présenté cette chienne à une comportementaliste, les tests ont révélé que Cora n'est pas une chienne pour un refuge, mais pour une famille. «Elle est traumatisée et anxieuse: ça n'ira pas du tout chez nous», confie Tomi Tomek.

«Je savais que ça allait être difficile de trouver une chienne maternelle, habituée aux chats et qui a en même temps un fort caractère pour protéger le refuge. C'est pourquoi je suis triste pour Cora, mais je trouve que c'est mieux de découvrir ses problèmes maintenant que trop tard», a commenté Tomi Tomek sur son profil Facebook.

Pendant la nuit

Mais les cambrioleurs sont prévenus: «Je vais continuer d'avoir les chiens d'ami(e)s pendant la nuit chez nous pour surveiller la maison jusqu'à ce que notre chienne arrive», a-t-elle écrit. Des alarmes sont aussi en cours d'installation.

«Je pense que tu n'auras pas de difficulté à trouver une chienne qui accepte les chats pour le refuge», écrit une sympathisante. «Moi perso, je pense qu'un bon système d'alarme adapté suffira», écrit une autre. Avec cette remarque: «Pour un chien de garde, pas facile de concilier les deux: gentillesse avec tous les animaux et gardien».

«Pas facile»

Commentaire de Tomi Tomek: «Ce n'est pas facile de trouver pour un refuge comme le notre où tous les chats - 110 en ce moment - sont tous libres». Des chats qui étaient sauvages et qui vivent librement dans et hors de la ferme.

Sa confiance reste en Allemagne, auprès des défenseurs des animaux: «Les Suisses ont peur de mettre un chien dans une horde de plus de 100 chats». Connaissant le tempérament de Tomi Tomek, le bon chien viendra, c'est sûr. (Le Matin)

Créé: 13.12.2018, 12h46

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.