Dimanche 21 avril 2019 | Dernière mise à jour 21:33

Neuchâtel Un chien pour garder les 111 chats de Tomi Tomek!

Offerte à SOS Chats par une équipe de télévision allemande, Vicky aura pour mission de défendre le refuge.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le cambriolage qui a coûté 60'000 francs au refuge SOS Chats à Noiraigue (NE) a ému une chaîne de télévision allemande: l'équipe de Hund-Katze-Maus a livré dimanche dernier un chien à la pasionaria des chats Tomi Tomek. Sa mission: défendre ses 111 chats!

La poisse pour Tomi Tomek, c’est que le cambriolage a été commis alors que le coffre était plein comme jamais, de manière à payer l'installateur d’un nouveau chauffage. Quatre coffres vides ont été retrouvés par un chien policier en contrebas du refuge. Butin emporté: 60’000 francs.

Jusqu'à Paris

L'appel à l'aide de Tomi Tomek a été entendu jusqu’à Paris: l’animateur Michel Drucker et sa femme Dany Saval lui ont envoyé un chèque de 300 euros.

Ses 107 chats d’alors avaient pâti du cambriolage, en particulier ceux qui s’étaient enfuis par la fenêtre cassée et les grillages cisaillés. L’enquête n’a pas encore permis d’identifier les auteurs du cambriolage commis le 11 août dernier, mais ce qui importe aujourd'hui, c'est d'éviter pareille mésaventure.

Chien de garde

La pose d’alarmes et de caméras est une réponse aux cambrioleurs, mais pas seulement: «Rien de tel qu'un chien de garde», assure Tomi Tomek.

Émue par son sort, l'équipe de télévision munichoise associée au directeur d'un refuge de Hambourg lui a apporté Vicky, une chienne retrouvée sur un parking italien, dans un carton, pleine de puces et affamée.

Famille d'accueil

Vicky est un demi-race berger de Maremme, né à Obia (Sardaigne), qui grandira sur les hauteurs de Neuchâtel. Avant d'atterrir à Noiraigue, Vicky est passée par un refuge et une famille d'accueil allemande, avec chien et chats, grâce à l’association Saving-Dogs.

«Elle aboie tout de suite quand quelqu'un s'approche du refuge», rapporte Tomi Tomek. Après une nuit d'adaptation, entre Vicky et les 111 chats, tout se passe à merveille.

Dans sa cage

«Elle avait l'habitude de dormir dans sa cage quand elle était fatiguée, mais là, elle s'endort à mes pieds, rassurée», rapporte Tomi Tomek. Face à l'inconnu, Vicky est encore timorée. Tomi Tomek et ses collaboratrices ont entrepris de la dresser.

«Quand elle sera adulte, Vicky sera une bonne chienne de garde», estime Tomi Tomek. L'intervention d'une comportementaliste est programmée. «Elle avait tellement peur de tout, et surtout des humains, qu'elle devait avoir des gens expérimentés autour d'elle pour lui donner confiance», conclut Tomi Tomek. (Le Matin)

Créé: 24.01.2019, 11h51

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.