Jeudi 9 juillet 2020 | Dernière mise à jour 18:10

Votations du 3 mars Pour Christian Levrat, l’initiative Minder n’est pas suffisante

A quelques jours du plébiscite du texte de Thomas Minder, le président du PS lance déjà la prochaine campagne. Pour Christian Levrat, le texte de Thomas Minder est nécessaire mais doit être complété par les propositions du PS.

Pour le PS, et son président Christian Levrat, la campagne actuelle ouvre un débat plus vaste sur la justice sociale!

Pour le PS, et son président Christian Levrat, la campagne actuelle ouvre un débat plus vaste sur la justice sociale! Image: Peter Schneider/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le Matin: Le PS ne va-t-il pas plus vite que la musique: la votation c’est dimanche?

Christian Levrat: C’est justement le moment pour appeler les derniers indécis à voter. Nous avons un plan contre les abus des salaires excessifs. Et ce plan passe par l’acceptation de l’initiative Minder qui renforce le droit des actionnaires d’une part, mais aussi par d’autres projets sur lesquels nous voterons prochainement. L’initiative sur les salaires minimums, ou l’initiative 1:12. Et plus la participation sera élevée, plus le nombre de oui sera élevé, plus il nous sera facile ensuite de mettre en œuvre des mesures qui interdiront véritablement ces salaires excessifs.

Pourquoi est-ce simple de venir avec une ordonnance pour Minder alors que pour l’initiative Weber cela n’a pas été possible?

L’initiative Weber laissait beaucoup de questions ouvertes: qu’est-ce qu’une résidence secondaire, par exemple. Cette fois l’initiative est très claire. De plus, le débat a déjà eu lieu au parlement. La droite a mis 5 ans à traiter le contre-projet à l’initiative Minder. Leur objectif principal était qu’on vote sur cet objet après les élections. Ils y sont parvenus. Mais cela signifie qu’on a déjà débattu de toutes ces questions dans tous les sens. Il suffit juste de les mettre en ordre.

Les gens votent sur les rémunérations abusives, qu’est-ce qui vous permet de dire que la population demande un débat plus large sur les salaires?

Dimanche, le peuple aura précisément dit «Stop aux salaires abusifs!» Il n’a pas dit on veut renforcer le droit des actionnaires et la démocratie actionnariale. Depuis des semaines et des mois que je suis en campagne sur ce sujet, le mandat de la population est clair: ça suffit! Mettez un terme à ces abus! Et pour ce faire l’initiative Minder est nécessaire, mais pas suffisante. Il faut faire un pas supplémentaire.

Le texte de Minder n’est pas suffisant?

L’initiative Minder est le premier plan. Dans un deuxième plan, il y a des propositions qui doivent être approfondies (l’introduction d’un impôt sur les bonus, une limitation de la part des bonus) pour compléter la loi de mise en œuvre. Et ensuite, pour le PS, la campagne actuelle ouvre un débat plus vaste sur la justice sociale avec l’initiative 1:12 et l’initiative sur les salaires minimums. Ou celle sur l’imposition sur les successions supérieures à 2 millions de francs. Nous avons un plan cohérent.

Créé: 25.02.2013, 16h37

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.