Mercredi 17 juillet 2019 | Dernière mise à jour 10:37

Polémique Christoph Blocher détient-il un Hodler spolié?

Une œuvre de Ferdinand Hodler dans la collection de Christoph Blocher pourrait relever de l'art spolié par les Nazis. Le vice-président de l'UDC est au courant des soupçons.

Une des variantes de «Lied aus der Ferne» de Ferdinand Hodler, exposée ici au musée de Saint-Gall.

Une des variantes de «Lied aus der Ferne» de Ferdinand Hodler, exposée ici au musée de Saint-Gall. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Christoph Blocher expose actuellement une grande partie de sa collection d'art privée au musée Oskar Reinhart de Winterthur. Mais il a pris soin de ne pas présenter «Lied aus der Ferne», une œuvre de son peintre fétiche, Ferdinand Hodler, raconte la Wochenzeitung dans son édition du 15 octobre.

Le tableau était en possession de l'industriel juif Max Meirowsky, qui a dû céder sa collection en novembre 1938 à Berlin afin de financer sa fuite. Il existe trois variantes de la peinture qui met en scène Berthe, la femme de Ferdinand Hodler dans une robe bleue. Deux se trouvent dans des musées et la troisième, celle de Meirowsky est supposée appartenir à une collection privée, selon un spécialiste renommé de Ferdinand Hodler.

Or, Christoph Blocher a confirmé à l'hebdomadaire qu'il possédait une «variante de l’œuvre de Hodler».

Demande de restitution?

Selon l'avocate Imke Gielen, qui gère la succession de Max Meirowsky, on peut parler d'art spolié car son propriétaire a été forcé de vendre pour échapper à la politique du 3e Reich. L'historienne Anja Heuss partage cet avis et estime qu'une demande de restitution pourrait être formulée.

En réaction, Christoph Blocher a déclaré à l'hebdomadaire zurichois que c'est bien des années après son acquisition qu'un tiers lui avait fait part de ses réserves, qui étaient absolument nouvelles pour lui à ce moment.

Imke Gielen a déclaré qu'elle allait prendre contact avec l'homme d'affaires zurichois «afin d'étudier les possibilités pour une solution juste et équitable».

Créé: 15.10.2015, 09h13

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.