Lundi 25 mai 2020 | Dernière mise à jour 07:36

Canton du Valais Cinq lynx identifiés grâce à des pièges photographiques

Les cinq lynx identifiés l'hiver dernier en Valais figurent déjà dans d'autres relevés photographiques effectués ailleurs en Suisse.

Le Valais a lancé l'hiver dernier une grande opération de monitoring pour recenser le nombre de lynx sur son territoire.

Le Valais a lancé l'hiver dernier une grande opération de monitoring pour recenser le nombre de lynx sur son territoire. Image: DR-ARCHIVES / PHOTO D'ILLUSTRATION

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Cinq lynx ont été identifiés l'hiver dernier en Valais. Ils ont été recensés pour la première fois grâce à des pièges photographiques placés sur la rive droite du Rhône. Ce suivi suisse du lynx sera reconduit l'an prochain sur la rive gauche du fleuve.

Les cinq lynx identifiés figurent déjà dans d'autres relevés photographiques effectués ailleurs en Suisse. Il s'agit de deux mâles et d'une femelle adulte ainsi que deux autres adultes dont le sexe n'est pas encore connu, a indiqué l'Etat du Valais vendredi dans un communiqué.

La densité approximative s'élève ainsi dans le canton à un lynx par 100 kilomètres carrés d'habitat favorable. Elle est plus basse que les densités enregistrées dans les autres régions de référence, à l'exception du Nord-est de la Suisse.

Un pelage unique

Le monitoring a été effectué sur la rive droite du Rhône, dans une zone allant de la vallée de Baltschieder à Collonges, soit 813 kilomètres carrés. Sur cette surface, 41 sites ont été définis et deux caméras ont été installées sur chacun d'eux.

Immortaliser le lynx sous différents angles est primordial puisqu'il sera identifié grâce aux spécificités de son pelage, unique pour chaque individu. Les pièges photographiques ont fonctionné durant 60 jours.

Les images prises ont été comparées avec celles réalisées dans les mêmes conditions ailleurs en Suisse. Ces monitorings sont menés en collaboration avec l'Office fédéral de l'environnement (OFEV) et la KORA, organisme chargé par la Confédération du suivi des grands carnivores.

Durant l'hiver 2015, le Valais prendra une nouvelle série de clichés. Ils seront cette fois réalisés sur la rive gauche du Rhône, entre le Simplon et le val de Nendaz. (ats/nxp)

Créé: 21.11.2014, 15h04

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.