Samedi 7 décembre 2019 | Dernière mise à jour 12:05

Exclusif Claude Demole vend sa participation dans Le Temps

Le banquier privé, ancien associé-gérant de Pictet Cie, va se séparer de ses 3% d’actions du quotidien romand. Celles-ci devraient être rachetées par un proche du titre.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Une page se tourne au Temps. Le banquier privé Claude Demole, ancien associé-gérant de Pictet &Cie, se retire du quotidien, comme nous l’a confié Daniel Pillard, directeur de Ringier Romandie. Le repreneur devrait être un proche du journal. La transaction sera avalisée en juin lors de l’assemblé général du titre. Avec 3% d’actions, Claude Demole était le second actionnaire, derrière l’éditeur alémanique Ringier qui en possède 92,5%. La société des rédacteurs et du personnel du temps en détient 2,4% et Le Monde 2,1%.

L’an passé, Ringier a racheté à Tamedia, l’éditeur du Matin, ses parts du journal pour un montant jamais communiqué mais qui avait été alors estimé entre 8 et 10 millions de francs. Sur cette base, les 3% de Claude Demole seraient valorisées, dans leur fourchette haute, à 648 000 francs. Claude Demole n’a pas souhaité répondre à nos questions.

Cette vente marque la fin d’une époque. En effet, Le Temps est né en 1998 de la fusion du Nouveau Quotidien et du Journal de Genève. Ce dernier a, jusqu’à son sabordage, bénéficié du soutien indéfectible des banquiers privés genevois. Claude Demole a perpétué ce lien jusqu’à aujourd’hui. Son départ marque donc un changement symbolique. Le vert du Journal de Genève a désormais définitivement disparu du bordeaux du Temps.

Créé: 13.03.2015, 12h34

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.