Jeudi 19 septembre 2019 | Dernière mise à jour 12:14

Immigration Le comité d'Ecopop ne veut pas de racistes dans ses rangs

Le directeur du comité de l'association écologie et population (Ecopop), Andreas Thommen, s'oppose aux allégations de racisme lancées contre son initiative populaire, en votation le 30 novembre.

Andreas Thommen, le directeur du comité d'Ecopop, dit que son initiative populaire n'a rien de raciste

Andreas Thommen, le directeur du comité d'Ecopop, dit que son initiative populaire n'a rien de raciste Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le texte d'Ecopop s'attaque à la surpopulation, pas aux étrangers, argue Andreas Thommen, le directeur du comité de l'association écologie et population. Il réfute les allégations de racisme lancées contre son initiative populaire.

«Il peut avoir un certain attrait pour les électeurs xénophobes, mais nous n'avons jamais voulu de ces gens», déclare Andreas Thommen dans une interview diffusée mardi par le Tages-Anzeiger et le Bund. Il s'oppose à une éventuelle adhésion à Ecopop du politicien zurichois Jean-Jacques Hegg, membre des Démocrates suisses: «Si cela est vrai, elle devrait être exclue».

«Nous n'avons pas besoin des suffrages des racistes», ajoute Andreas Thommen, pour qui s'occuper de la croissance de la population n'est pas une préoccupation xénophobe. L'initiative d'Ecopop ne s'est jamais opposée à ce que le taux de natalité devienne plus élevé en Suisse, précise-t-il. «Nous voulons aussi que les Africains puissent profiter d'une vie digne en réduisant les naissances».

Le chef du groupe parlementaire des Verts Balthasar Glättli a récemment accusé dans un livre les initiants de racisme, pointant notamment des approches eugénistes. Le conseiller national Roland Rino Büchel (UDC/SG) les a pour sa part traités de «racistes en Birkenstock».

L'initiative Ecopop veut limiter à 0,2% la croissance annuelle de la population due à l'immigration. Parallèlement, elle exige que 10% des fonds de l'aide au développement aillent au contrôle des naissances dans les pays pauvres. L'objectif déclaré est d'assurer la préservation durable des ressources naturelles. (ats/nxp)

Créé: 12.08.2014, 07h22

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.