Dimanche 7 juin 2020 | Dernière mise à jour 11:17

Crise Le «pouvoir absolu» du Conseil fédéral doit prendre fin

Le patron de l'UDC estime que la crise de la Covid-19 a donné trop de place au Conseil fédéral et l'Office fédéral de la santé publique (OFSP).

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La crise liée au coronavirus a donné trop de prépondérance au Conseil fédéral et à l'Office fédéral de la santé publique (OFSP), affirme le président de l'UDC Albert Rösti. Le «pouvoir absolu» de l'exécutif fédéral doit prendre fin immédiatement, lance-t-il.

«Le droit d'urgence doit être levé», réclame Albert Rösti dans un entretien diffusé vendredi par le journal alémanique «Blick». Le conseiller national bernois se réjouit du retour du Parlement après sa suspension en raison des mesures de restrictions. «C'est une bonne chose».

«Mais le Parlement prend une mauvaise direction», estime le président de l'UDC, soulignant que les chambres fédérales ont même proposé de verser plus d'argent pour des intérêts particuliers que ce que le Conseil fédéral avait demandé. Il cite en exemple le problème des crèches, qui aurait pu être laissé aux cantons.

Pour un retour au fédéralisme

Un retour au fédéralisme est nécessaire, poursuit Albert Rösti. En cas de deuxième vague de la pandémie, «les cantons doivent disposer d'une plus grande marge de manœuvre dans le choix des mesures qu'ils souhaitent prendre». «Nous ne pouvons tolérer un deuxième confinement de toute la Suisse», lâche-t-il.

Une économie intacte est une condition préalable à une population en bonne santé, pour le Bernois. «Les mesures de protection prises pour endiguer la progression du coronavirus étaient importantes et correctes. Mais elles doivent être choisies de telle manière que l'économie puisse continuer à fonctionner». (ats/nxp)

Créé: 22.05.2020, 06h29

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.