Lundi 21 octobre 2019 | Dernière mise à jour 09:56

Suisse Le Conseil fédéral pas prêt à bannir le plastique

Le gouvernement a répondu à des questions de parlementaires qui voulaient savoir si la Suisse comptait bannir les plastiques à usage unique, à l'image de l'UE.

L'UE porte son attention sur 10 produits en plastique à usage unique qui, collectivement, représentent 70% des déchets marins en Europe.

L'UE porte son attention sur 10 produits en plastique à usage unique qui, collectivement, représentent 70% des déchets marins en Europe. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le Conseil fédéral n'a pas l'intention de suivre les mesures de l'UE visant à bannir les produits plastiques à usage unique pour réduire les déchets en mer. Il privilégie des solutions venant des milieux économiques eux-mêmes.

Le gouvernement ne prévoit pas d'interdiction similaire à celle de l'Union européenne, a-t-il répondu lundi à Ursula Schneider Schüttel (PS/FR) et Regula Rytz (Verts/BE). D'autant plus que la décision de Bruxelles concerne en premier lieu la réduction des déchets en mer.

L'UE porte son attention sur dix produits en plastique à usage unique, comme les bâtonnets de coton-tige, les couverts, les assiettes ou les pailles, mais aussi sur les engins de pêche qui, collectivement, représentent 70% des déchets marins en Europe. Ces produits plastiques à usage unique seront bannis et remplacés par des matériaux plus durables et moins nocifs pour l'environnement.

En Suisse aussi, le plastique se retrouve dans les cours d'eau, mais en quantité minime, écrit le Conseil fédéral. Les objets du quotidien jetés dans la nature ne représentent pas de danger explicite à l'environnement ou aux cours d'eaux, selon une étude.

La plus grande partie des déchets abandonnés est ramassée par les services de voirie et détruite en usine d'incinération. Les communes suisses investissent chaque année 200 millions de francs à cet effet.

La balle dans le camp de l'économie

Le Conseil fédéral compte sur l'économie pour trouver les meilleures solutions, à l'image du succès obtenu avec les sacs en plastique jetables. En 2017, la consommation de ceux-ci s'est réduite en Suisse de plus de 84% par rapport à 2016.

En octobre 2016, la Swiss Retail Federation et la CI commerce de détail suisse ont signé la «convention de branche visant à diminuer la consommation de sacs en plastique jetables». A ce jour, plus de 30 entreprises du commerce de détail alimentaire y ont adhéré. (ats/nxp)

Créé: 04.06.2018, 18h17


Sondage

Elections fédérales: allez-vous voter?



Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.