Vendredi 29 mai 2020 | Dernière mise à jour 15:29

Frontières Le coronavirus fait chuter l'immigration illégale

La réintroduction des contrôles aux frontières, l’interruption du trafic international par bus, train et par avion et la fermeture des points de passage ont empêché de nombreux migrants de poursuivre leur voyage.

La fermeture des points de passage aux frontières, comme ici près de Bâle, a eu un impact direct sur la migration (photo d'archives).

La fermeture des points de passage aux frontières, comme ici près de Bâle, a eu un impact direct sur la migration (photo d'archives). Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les restrictions et les contrôles aux frontières en raison du coronavirus ont fait plonger les entrées et les séjours illégaux en Suisse. Depuis leur introduction, les séjours illégaux ont diminué de 55% à 80% par rapport à l’année précédente.

Les activités des passeurs ont quant à elles baissé de 67%, informe mercredi l’Administration fédérale des douanes (AFD). Les gardes-frontières, soutenus par les militaires, n’ont enregistré que dix-sept tentatives de passages clandestins en mars contre 51 une année plus tôt et dix en avril contre 31 en avril 2019.

L’immigration illégale a quant à elle plongé à 217 cas, soit cinq fois moins qu’à la même période en 2019 (1116). Le mois de mars avait déjà marqué un recul marquant, les cas passant de 1136 à 517.

Des migrants paralysés

Les gardes-frontières ont par ailleurs remis en avril 1963 personnes entrées illégalement en Suisse aux autorités étrangères, soit 403 personnes de moins que l’année précédente à la même époque. En mars, ce chiffre était déjà plus élevé, à 215 personnes.

Comme de nombreux autres Etats membres de Schengen, la Suisse a introduit des restrictions d’entrée de grande envergure, note l’AFD. La réintroduction des contrôles aux frontières, l’interruption du trafic international par bus, train et par avion et la fermeture des petits points de passage ont empêché les migrants déjà en Europe de poursuivre leur voyage.

Les chiffres de la migration en ont été impactés. Ils devraient toutefois se rapprocher de ceux de l’année passée après la réouverture des voies de passage, écrit l’AFD. Les assouplissements amorcés le week-end passé avec l’Allemagne et l’Autriche devraient déjà avoir une influence sur les statistiques. (ATS/Le Matin)

Créé: 20.05.2020, 13h46

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.