Samedi 4 avril 2020 | Dernière mise à jour 12:48

Jura Le coup de gueule du maire contre les résidents secondaires

En plein confinement, l'afflux de promeneurs exaspère le premier citoyen d'une petite commune du bord du Doubs.

Soubey est une commune au bord du Doubs où les résidences secondaires sont nombreuses.

Soubey est une commune au bord du Doubs où les résidences secondaires sont nombreuses. Image: V.Dé

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Le maire de la petite commune jurassienne de Soubey n'a pas la langue dans sa poche: «Ce n'est pas moi qui vais faire un discours sur leurs tombes», a affirmé Vincent Steullet au «Quotidien Jurassien», à propos d'une dizaine de motards qu'il a vu «tous assis à côté les uns des autres sur un banc», en plein confinement.

Ce qui exaspère le maire davantage que les touristes de passage, ce sont les résidents secondaires, nombreux dans cette commune de 120 habitants. «Je les vois se promener au bord du Doubs comme s'ils étaient en week-end. Ils se retrouvent chez nous en famille alors que moi, je me prive de voir mes enfants», gronde Vincent Steullet.

Parking plein à craquer

«Ils se cachent ici sans respecter les consignes. Ils se croient en vacances, mais ils y seront pour longtemps, à l'hôpital, avec ceux qu'ils auront contaminés», martèle le maire de Soubey.

L'autre jour, le parking était plein à craquer. Vincent Steullet a scruté les plaques d'immatriculation: «LU, SO, ZH, BS: il y avait une circulation du diable, en provenance de tous les cantons!».

Faire ses courses

Dans «Le Quotidien Jurassien», un Genevois d'origine jurassienne s'est dédouané en affirmant faire ses courses au village. Mais pour le maire, la santé des citoyens passe avant celle des commerces.

Vincent Steullet parle en connaissance de cause: il a acquis cette année l'un des trois restaurants du village, le Clairbief, à cheval sur la frontière française: «Le gérant a dû fermer une semaine après l'ouverture», précise-t-il.

«Ça gicle partout»

Son avertissement à l'adresse des résidents secondaires a le goût du terroir: «Le coronavirus, c'est comme une bouse de vache: quand tu donnes un coup de pied dedans, ça gicle partout!». Quand on veut édulcorer son propos, le maire assume: «Écrivez-le comme je l'ai dit!».

À Soubey, le taux de résidences secondaires dépasse 60%. Depuis 2016, les propriétaires de chalets participent au financement des infrastructures communales par le biais d'une taxe.

En vidéoconférence

Confiné dans sa maison, Vincent Steullet se rend régulièrement au bureau communal pour relever le courrier postal et électronique. Le Conseil communal s'est réuni en vidéoconférence, mais Vincent Steullet a fait bande part: «Je n'ai pas pu me connecter, alors j'ai pris le téléphone», avoue-t-il.

Avec l'ancien maire, le village accessible par la route des Enfers s'était déclaré électrosensible et hostile au wi-fi. La commune est désormais connectée, mais Soubey reste un hameau paisible, un paradis pour les pêcheurs de truites.

Pour meubler son confinement, le maire joue de la guitare country, lui qui anime les bals et les mariages avec le groupe Cherokee Creek.

Vincent Donzé

Créé: 26.03.2020, 14h58

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.