Vendredi 29 mai 2020 | Dernière mise à jour 01:57

Handicap Couvrir les frais de chiens d'assistance pour les jeunes

Actuellement, l'assurance invalidité verse un montant forfaitaire de 15'500 francs, mais uniquement aux adultes avec un handicap moteur.

Reportage vidéo sur l’association « Le Copain », qui éduque des chiens d’assistance.
Vidéo: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L'assurance invalidité devrait couvrir les frais de chiens d'assistance pour les enfants et les adolescents. Le Conseil des Etats a tacitement soutenu une motion déposée par le conseiller aux Etats Damian Müller (PLR/LU). Le National doit encore se prononcer.

L'AI verse un montant forfaitaire de 15'500 francs, mais uniquement aux adultes avec un handicap moteur. De l'avis du Lucernois, il n'est pas rare qu'un chien d'assistance soit justifié d'un point de vue médical pour les mineurs, notamment ceux atteints d'épilepsie. Les «EpiDogs» détectent les crises avant qu'elles ne surviennent.

De nombreuses demandes ont été déposées auprès des offices de l'AI. Mais ils ne peuvent y donner suite en raison de la loi en vigueur. Une «situation déplorable», de l'avis de Damian Müller. Le Conseil fédéral soutient la demande. La proposition exigera cependant encore des clarifications sur les modalités et conditions de prise en charge, a indiqué le ministre de la santé Alain Berset. (ats/nxp)

Créé: 10.03.2020, 12h22

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.