Jeudi 4 juin 2020 | Dernière mise à jour 05:46

Survie Le «Dan'Ton-Ku» invente le cocktail en pièces détachées

Le tiki bar qui s'est fait un nom à Bienne livre à domicile des breuvages en kit. lematin.ch a testé.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Mojito, Cosmopolitan, Bicicletta, Hurricane: comment servir des cocktails pendant le confinement? La question taraudait Deborah Isoni et Alain Imer, patrons du tiki bar «Dan'Ton-Ku» qui s'est fait un nom à Bienne. Davantage Deborah qu'Alain, en vacances jusqu'au 24 mars, les pieds en éventail sur l'île hollandaise de Bonaire, au large du Venezuela.

Un take away? Un refus leur a été signifié cette semaine, mais Deborah l'a anticipé, avec le retour d'Alain. Le duo a imaginé des cocktails en pièces détachées, avec de la glace pilée dans un gobelet séparé. Rendez-vous pris les vendredis et samedis.

Passé commande

Samedi dernier, «lematin.ch» a passé commande. Pas d'agitation au «Dan'Ton-Ku»: à l'écart du bar, Alain jongle avec son smartphone, devant son ordinateur: «Dan'Ton-Ku mobile, Alain?», répond-il au téléphone, tandis que Deborah place dans des sacs en papier les cocktails préparés derrière le comptoir par Reto et Géraldine, masqués et gantés, à distance règlementaire.

Les commandes groupées sont généralement destinées à la «Fête aux Balcons», initiée par la radio «Couleur 3». Mais à Bienne et dans son agglomération, les tournées de Deborah et Alain sont retardées ici par une entrée difficile à trouver, là par un porte-monnaie égaré ou une sonnerie inaudible... «Pour 19h30? Ca sera plutôt plus tard», avait prévenu Alain en prenant une commande.

Notre retard

«Ils pouvaient être contrariés par notre retard, mais nos clients se sont montrés tolérants, gentils, souriants... À part ceux qu'on a oubliés!», rapporte Alain Imer. Qu'il est loin, le cocktail au whisky, au cidre et aux graines de moutarde qu'il consommait sur l'île de Bonaire: «Cette pandémie fait réfléchir, ça t'amène des idées insoupçonnées», dit-il.

Les cocktails en kit survivront-ils à la crise: «Nous retiendrons peut-être la formule pour notre catering destiné aux entreprises», confie Alain Imer. Vendredi-Saint, la livraison débutera plus tôt que samedi dernier, pour mieux assurer l'apéro sur les balcons.

Vincent Donzé

Créé: 08.04.2020, 09h39

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse lm.online@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.